Avis dramas, Corée, Dramas

[K-drama] – Reply 1997, le drama de la bonne humeur

Ma note : 17,5/20

Récent coup de coeur, Reply 1997 est un drama que j’ai achevé en 4 jours seulement, ce qui est pour moi assez surprenant car je ne trouve pas souvent des dramas qui me rendent totalement accro (je ne suis pas du genre à faire des marathons dramas). Mais là…. Je ne pouvais tout simplement pas m’arrêter dans mon visionnage alors même que les rebondissements ne sont pas permanents mais la simplicité, la bonne humeur et la fraicheur qui se dégagent de ce drama ont eu raison de moi. J’ai personnellement un attachement tout particulier pour les dramas tranche de vie et dans lesquels différents personnages sont mis en avant. J’aime en effet quand chacun à sa propre histoire et les héros ne sont pas les seuls personnages à être vraiment développés. Reply 1997 sait donner une place importante à tous ses personnages. 

Diffusé en 2012 sur tvN, Reply 1997 est le premier drama de la célèbre série des Reply (Reply 1994 puis Reply 1988). Il a été réalisé par Shin Won Ho (Hospital Playlist, Prison Playbook ou les autres Reply) et scénarisé par Jung Bo Hoon  ainsi que Lee Woo Jung (Reply series, Prison Playbook, Hospital Playlist). L’histoire est celle d’un groupe d’amis qui se retrouve en 2012 lors d’un dîner d’anciens du lycée. A partir de leur réunion, on va nous faire remonter le temps pour nous montrer leurs années au lycée et l’on va ainsi apprendre comment les différents couples se sont formés et comment chaque personnage en est arrivé là où il est à l’âge de 30 ans, en 2012. De plus, dès le début on nous apprend qu’un couple est marié et pendant tout le drama on se demande qui d’entre les deux concurrents est le mari de l’héroïne. 

ATTENTION : Cet avis peut contenir des spoilers !

Un scénario complet

Il est difficile de mettre des mots sur le scénario de Reply 1997. A mon sens il n’y a pas de scénario précis, mais l’on nous montre plutôt comment un groupe d’amis évolue au fil du temps. Le fil rouge de l’histoire est la romance entre Shi Won et Yoon Jae mais celle-ci ne prend pas du tout le pas sur les autres sujets traités et les personnages ne sont pas plus mis en valeur que les autres. J’ai adoré découvrir la Corée de la fin des années 90, notamment la Corée de Busan. C’était tellement amusant de les voir parler en dialecte, et j’ai trouvé que cet accent rendait les scènes encore plus vivantes, l’accent de Séoul étant plus apaisé. Tout dans cette série se veut être assez réaliste, pour vraiment recréer la vie de lycéens coréens de la fin des années 90. Même si l’on n’a pas connu ces années là, on a malgré tout l’impression d’en être nostalgique et c’est ce même petit parfum de nostalgie qui rend le drama si agréable et si réussi. Les débuts de la K-pop, les premières fangirls, les premiers téléphones, les vieux walkman, le style vestimentaire : on a vraiment l’impression de faire un véritable saut dans le passé. De ce point de vu là, la série est une pure réussite. 

At the age of 18 we think we love anyone… and worry too much about little things. Eighteen. Adults say at this age, we laugh at the simplest things. But at that time we were serious. Harder and more intense than most adults.

Sung Shi Won, episode 1

Les lycéens que l’on nous présents ne sont pas parfaits mais ils sont réalistes. Chacun avec leur passion, que ce soit la k-pop ou les pornos, ce drama ne pose pas de tabous particuliers et j’ai adoré cela. L’humour est très présent et beaucoup de scènes drôles sont marquées par des bêlements de chèvre, ce qui me faisait rire et me rappelait les bruitages que l’on retrouve très couramment (voir à usage presque excessif) dans les dramas et variety show thaïlandais. 

Romance, amitié, famille : Reply 1997 touche à tout !

J’ai adoré les différents thèmes traités.

On avait d’abord le thème de la famille qui est vraiment mis en valeur. J’ai énormément aimé les relations qu’entretenaient Shi Won avec ses deux parents, entre leurs disputes, leurs réconciliations. Mais j’ai aussi aimé que la famille s’étende aux deux frères Yoon. On nous montre ici que la famille ce n’est pas uniquement le sang, Yoon Jae et son frère faisant quasiment partie de la famille pour les parents de Shi Won, et j’ai trouvé cela très beau. Le lien fraternel et familial se retrouve aussi entre Yoon Yoon Jae et Yoon Tae Woong qui se soutiennent toujours et sont prêts à tout l’un pour l’autre, même s’ils aiment la même femme. Le thème de l’amitié est forcément très présent, avec toute cette petite bande. On a des filles amies avec des garçons et proches d’eux sans que cela ne soit gênant. Par exemple j’ai adoré l’amitié qu’il y avait entre Shi Won et Joon Hee :  ils étaient tellement proches, partageaient des goûts communs et se soutenaient vraiment mutuellement (et ils ne sont pas proches que parce que Joon Hee est gay, je précise). La bromance-amoureuse entre Joon Hee et Yoon Jae m’a énormément plu aussi, leur amitié était très belle et même en apprenant la vérité sur la sexualité de Joon Hee, Moon Jae ne le blesse jamais et reste proche de lui, tout en acceptant ses décisions. C’était très beau. Enfin, Shi Woon et Mo Yoo Jung m’ont fait rire avec leur amitié encore différente. Elles avaient des disputes idiotes (comme lorsque Yoo Jung se met à aimer un autre groupe de K-pop que les H.O.T c’est le drame pour Shi Won). Mais ces disputes ridicules ne le sont pas vraiment, elle sont plus réalistes. 

Bang Sun Jae, Kang Jun Hee, Yoon Yoon Jae, Sung Shi Won, Mo Yoo Jung et Do Hak Chan

Ce drama traite encore de plein d’autres sujets : le passage à l’âge adulte, les études supérieures, comment évoluent les relations d’amitié, amoureuse et familiales au fil du temps, le thème du deuil aussi avec la mort du père de Mo Yoo Jung notamment. Mais concernant la mort de la soeur de Shi Won, j’ai trouvé dommage que le sujet soit peu abordé : on ne sait jamais ce que ressent Shi Won par rapport à sa soeur, on a aucun flashback montrant sa relation avec elle ou la relation de la soeur avec les parents égalements. J’ai adoré que nous ayons un personnage ouvertement gay dans un drama coréen, car c’est une chose très rare. Et il n’était pas stéréotypé ni mal exploité ou même rendu gênant ou pénible, pas du tout. C’était vraiment naturel et très humain, ce que j’ai énormément apprécié. Et le drama aborde là encore le sujet sans retenu. 

De belles romances simples et naturelles

Pour être claire, j’ai littéralement adoré tous les couples de ce drama, aussi différents que attachants !

D’abord Shi Won et Yoon Jae. Ils mettent beaucoup de temps à enfin être ensembles, mais il sont littéralement faits l’un pour l’autre. Quand on les voit se disputer comme des bêtes féroces à la fin on peut avoir des doutes, mais c’était tellement drôle de voir ce type de couple au lieu d’un couple parfait. Et je pense que eux seuls peuvent se supporter mutuellement et s’ils se battent de cette façon, c’est parce qu’ils sont eux-mêmes l’un avec l’autre, sans aucune retenu ou pudeur et je trouve cela vraiment bien. Le couple de Shi Won ressemble à celui formé par ses parents (couple que j’ai aussi beaucoup aimé pour son naturel) ce qui est très amusant. Mais malgré leur disputes, on voit également qu’ils s’aiment beaucoup. Mon seul reproche vient du côté de Shi Won, j’ai parfois trouvé qu’au début de leur relation elle repoussait un peu trop Yoon Jae alors qu’elle disait l’aimer. Elle a mis beaucoup de temps à réaliser qu’elle l’aimait et cela ne se voyait pas beaucoup. De plus, je trouve que l’évolution de ses sentiments aurait pu être mieux montré. Les scènes de baiser par contre était vraiment très bien faites, par là je veux dire dans le sens réalistes. On avait pas juste un contact de lèvres mais bien un baiser. Merci ! Concernant le triangle amoureux, même s’il l’on nous fait deviner qui sera le mari jusqu’à la fin, je n’ai eu aucun doute, l’alchimie étant mille fois plus présente entre nos deux héros qu’entre Shi Won et Tae Woong. Mais j’ai aimé le fait qu’on nous insuffle le doute de manière régulière et que Shi Woon et Tae Woong s’entendent très bien. Au passage, j’ai bien aimé que Tae Woong trouve le bonheur avec la docteur à la fin, même si le personnage n’a pas le temps d’être très développé je l’ai beaucoup aimé. Et elle aussi était une fan, ce qui était très drôle. 

If a man, if he tells a girl who doesn’t like him, like a pathetic fool, if he confesses everything…It means he never wants to see her again.

— Yoon Yoon Jae, épisode 12

J’ai eu un petit coup de coeur pour le couple formé par Yoo Jung et Hak Chan. Eux aussi me faisaient rire à se battre, avec leur romance adorable. Leur couple ressemblait vraiment à un couple de lycéen et c’était très bien fait. Ce n’était pas cucul pour autant, c’était juste réaliste, comme tout le drama. Si leur disputes pouvaient sembler ridicules, c’est ce type de dispute que l’on peut avoir dans un couple formé deux personnes ayant seulement 18 ans. Au fur et à mesure que leur histoire avance, le couple ne perd pas en saveur. Le passage durant lequel ils vont faire de la randonnée m’a beaucoup fait rire, on aurait dit un « vieux couple ». J’aime comment chacun évolue au contacte de l’autre. Hak Chan fait de son mieux pour sa petite amie, qui, j’ai trouvé, l’accepte plus et arrête de montrer tout le temps sur ses grands chevaux. 

Retour sur les personnages

Sung Shi Won, interprétée par Jung Eun Ji

Il est impossible de ne pas s’attacher à ce personnage. Je trouve que l’actrice, que je ne connaissais pas du tout, a très bien interprété une jeune adolescente en pleine puberté et qui est obsédée par ses oppas de K-pop. Mais elle a également réussi à faire grandir et évoluer son personnage sans que celui-ci ne perde de sa saveur. C’est la deuxième fois, après le drama Her Private life, que je vois une héroïne fan suprême de K-pop. (son obsession pour Tony me faisait tellement rire, je me reconnaissais parfois en elle même si Shi Won reste une fan hardcore). J’ai beaucoup aimé ici comment ce fanatisme était traité. Même si l’on n’est pas fan spécifiquement de K-pop, on possède tous des passions et on se reconnaît indéniablement dans ce personnage qui vit sa passion jusqu’au bout. Sung Shi Won a beau être une adolescente elle peut faire preuve de maturité, parfois même sans le vouloir. C’est une personne très sincère et très brusque avouons le, mais qui tient beaucoup à ses amis. L’actrice n’hésite pas à utiliser son accent de Busan ou à se rendre ridicule à l’écran ce qui rend le personnage absolument savoureux. 

Sung Shi Won, notre fan préférée

Yoo Joon Jae, interprété Seo In Guk

J’avais déjà vu cet acteur dans plusieurs dramas, notamment The Master’s Sun. J’ai beaucoup de mal avec son visage très particulier de cet acteur mais j’apprécie beaucoup son jeu et dans Reply 1997, il ne m’a encore une fois pas déçue. Yoon Jae est un ami fidèle, toujours là pour aider les autres. Il est très gentil et l’on se demande parfois comment il arrive à supporter Shi Won. On a souvent l’impression qu’il se laisse même exploiter par elle. Pourtant, il prend aussi ses propres décisions, comme lorsqu’après sa déclaration il décide de couper les ponts. Son personnage m’a beaucoup touché (lors de sa déclaration d’amour, mon coeur s’est arrêté) dans sa relation avec Shi Won mais aussi avec son frère (chacun veut le bonheur de l’autre) et avec ses amis et notamment Joon Hee. 

Yoon Tae Woong, interprété par Song Jong Ho

J’ai bien aimé son personnage mais sans plus. Je le trouvais parfois un peu plat et son amour pour Shi Won m’a un peu dérangé. Non pas à cause de leur différence d’âge mais par rapport à son passé avec la grande soeur de Shi Won. Je ne sentais pas vraiment d’alchimie entre lui et Shi Won et même s’il affirme l’aimer, j’avais plus l’impression que ce n’était pas un véritable amour, qu’il pensait toujours à la soeur décédée de Shi Won. Je l’ai préféré en couple avec la docteur. Il reste très proche de Shi Won et j’ai apprécié cela cependant. Ils avaient plus d’alchimie en tant qu’amis qu’en tant que couple. J’ai par contre beaucoup aimé sa relation avec son petit frère, Yoon Jae,  qu’il soutient jusqu’au bout et il se sacrifie en quelque sorte pour lui. 

Les parents : Sung Dong Il (père) et Lee Il Hwa (mère)

J’ai adoré les parents (comment ne pas les aimer ?), ils me faisaient beaucoup rire mais aussi me touchaient beaucoup. Ils n’étaient pas juste les parents de l’héroïne mais aussi des personnages à part entière avec leur propre histoire dans le drama, ce que j’ai vraiment apprécié. On se rend compte ici que les parents ne sont pas juste des parents mais aussi des êtres humains. Un père est aussi un ami, un neveu, un fils, un époux. Tous deux se battaient mais se réconcilient. Ils avaient chacun leur petites manies si drôles, comme la mère qui cuisine toujours pour dix. 

Do Hak Chan, interprété par Eun Ji Won

J’ai adoré toute la petite bande comme dit précédemment. Joon Hee m’a beaucoup plu, mais je voulais rapidement parler de Hak Chan, ce personnage qui m’a vraiment fait rire. Il paraissait parfois tellement timide mais il essaye vraiment de grandir et de progresser. Il avait souvent un visage neutre mais cela le rendait encore plus drôle. Hak Chan apparaît comme naïf au regard des autres, mais il se révèle être un expert du porno et sa petite aime ne sait jamais cela, ce qui était tellement drôle. 

Fin, musique & réalisation

Je n’ai rien à redire sur la fin qui était très complète. On répond à toutes nos questions, on sait ce qu’il est advenu de tous les personnages et l’on peut assister à une dernière et excellente scène d’amour-vache entre les héros, tandis que l’accent de Busan résonne à nos oreilles. 

Concernant la réalisation, j’ai eu au tout début du mal avec certains flashbacks et la manière dont les épisodes étaient coupés. En effet, les épisodes ne sont pas exactement l’un à la suite des autres (un épisode ne reprend pas là où l’autre s’est arrêté, du moins pas exactement) ce qui m’a au tout début perturbé, mais cela n’était plus dérangeant par la suite. J’ai adoré le fait que ce drama ne possède pas d’OST particulier mais choisisse plutôt d’utiliser des musiques de l’époque (H.O.T, Sechskies, etc). Cela permet au spectateur de découvrir des musiques coréennes de ces années-là et de se plonger encore plus dans le passé, la série et la vie des personnages.

Cet avis est très long mais le drama le mérite largement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s