Avis dramas, Thaïlande

[Thai-drama] – Coup de foudre pour Theory of Love

Cool gang

Ma note : 16/20

Alalalala, Theory of Love. Mon deuxième BL thaïlandais préféré après SOTUS. Je sais que ce drama n’est pas parfait et est critiquable mais ce fut pour moi un vrai coup de coeur.

Theory of Love est donc un drama de la GMMTV diffusé en 2019 et mettant à l’affiche Off Jumpol et Gun Atthaphan. C’est la deuxième fois que les acteurs interprètent un couple à l’écran, après leur série Senior Secret Love : Puppy Honey. Si beaucoup de fan étaient ravi de revoir Off-Gun ensemble, de mon côté, c’était la première fois que je découvrais le duo. Et je n’ai pas été déçue. L’histoire, basée sur le roman du même nom de JittiRain, raconte l’histoire d’un groupe de quatre amis, Thid, Khai, Two et Bone. Third et Khai sont meilleurs amis mais Third est en réalité secrètement amoureux de Khai qui n’en sait absolument rien. Au contraire c’est un véritable coureur de jupons et Third finit toujours blessé. Mais tout devient différent le jour où il décide enfin de tourner la page.

ATTENTION : cet avis peut contenir des spoilers

Romance et alchimie

La romance est la première chose qui m’a énormément plu dans Theory of Love. Les deux acteurs, Off et Gun, ont une alchimie indéniable, à chaque fois qu’ils étaient tout les deux à l’écran, ils étaient absolument adorables. C’était vraiment intense : j’avais l’impression qu’il se dégageait quelque chose, comme un courant électrique qui passait entre eux. Je pense que le côté dramatique du drama renforçait beaucoup cette alchimie.

– The Third I know loves me.

– But the Khai I know loves no one but himself.

— Third et Khai — 

On voit vraiment les sentiments des héros changer, évoluer de manière différente avant de finir par enfin être en harmonie :  c’est un petit rollercoaster d’émotions. On pleure, on rit avec eux et quand ils sont enfin ensemble on veut les prendre dans nos bras. Je n’ai pas trouvé qu’on avait beaucoup de « je t’aime, moi non plus » contrairement à des critiques que j’ai pu lire. Le drama se divise en effet en deux parties (la première ou Third vit un simple amour à sens unique) mais cela est nécessaire pour que la relation des personnages avance. Il est normal que Third n’accepte pas Khai immédiatement. J’ai également apprécié le fait que le drama débute avec deux meilleurs amis et qu’un des deux soit déjà amoureux de l’autre. Cela rend l’histoire différente dans le sens ou l’on n’a pas véritablement de détails sur leur rencontre et comment ils en arrivent à aimer l’autre. Du moins, on nous explique leur rencontre mais on ne sait jamais comment Third en est venu à aimer Khai. Et c’est ce que j’aime. J’ai cru aux sentiments de Third pour Khai dès le premier épisode alors que je n’avais jamais vu comment leurs amitié s’était développée. Et c’est une des preuve de l’alchimie entre les deux acteurs je pense. 

Third et Khai

Concernant les scènes romantiques je n’ai pas été déçue le moins du monde, on a des vrais jolis petit baisers mais une des scènes les plus belles reste pour moi la déclaration de Khai, à la Love Actually. J’aurais aimé voir un peu plus de scènes de vie de Khai et Third et j’aurais voulu voir l’évolution de Khai de manière plus douce. La scène où l’on apprend que Khai n’était pas ivre lorsqu’il a embrassé Third, j’étais clairement aux anges. Les baisers étaient étonnamment réalistes (j’accentue là-dessus parce que les scènes intimes font parties intégrante des BL mais sont plus rares dans les dramas de la GMMTV, qui accentue souvent plus sur la romance et les sentiments). Les émotions sont mises en avant tout en gardant des jolis baisers. 

Je suis devenue une totale fan de Off-Gun, je les adore ensemble (en tant qu’amis bien évidemment). Ils dégagent vraiment une aura très positive dès l’instant qu’ils sont ensemble. Ayant vu après Theory of Love la première saison de Puppy Honey, cela n’a rien à voir. On voit ici que les deux acteurs ont progressé et qu’ils sont habitués à la présence de l’autre. Lors des LINE TV award de 2020, Off et Gun ont été élu meilleur couple pour la deuxième fois, et cette fois pour leurs rôles dans Theory of Love. Autant dire que j’en suis particulièrement ravie 😛

A propos des romances secondaires, j’ai bien aimé celle de Two et Un, ils étaient absolument mignons : là aussi, une petite déception, j’aurai aimé les voir un peu plus ensemble à l’écran, leur histoire est finalement très peu développé ce qui est dommage. J’ai bien aimé toute cette histoire autour de la photographie, avec l’idée que la photo révèle aussi les sentiments que l’on peut avoir pour quelqu’un. La pauvre actrice qui joue Lynn (Neen, celle qui jouait May dans Sotus) a toujours des problèmes de couple et ne finit jamais avec personne ahah.

Par contre, j’étais moins enchantée par le couple Bone/Paan, non pas parce qu’ils ne finissent pas ensemble, mais plutôt parce que j’aimais moins les deux personnages. Mais je dois admettre que leur couple était intéressant : leur histoire ne se finit pas comme on l’aurait voulu, la vie n’est pas parfaite.

Amitié mise en valeur

Ce drama est aussi un drama d’amitié. Parfois dans les dramas thaïlandais, les personnages secondaires sont mal exploité. Mais là, on met bien en avant l’amitié qui lis les personnages, chose que j’ai beaucoup appréciée. Autant j’ai littéralement adoré Two, j’ai eu beaucoup plus de mal avec Bone. Ce dernier n’est pas méchant mais j’ai trouvé que c’était un ami moins fidèle. Je n’ai pas aimé que lui et Khai aient joué dans le dos de Third (même si il s’excuse par la suite). J’ai largement préféré Two qui est un soutien énorme pour Third (et Khai aussi mais surtout Third). Il tient énormément à son ami, je dirais que les deux font plus meilleurs amis que Khai et Third (heureusement que ces deux-là sont maintenant en couple aha). J’ai adoré tout les passages durant lesquels il encourage, console, aide Third sans jamais se plaindre. Il prend toujours sa défense, c’est un ami parfait. 

Petit plaisir : références cinématographiques

Affiches de chaque épisode basé sur des affiches de comédies romantiques

J’ai adoré ce drama parce qu’il parle de cinéma. Bien sûr ce n’était pas du tout le centre de l’histoire, mais toutes les références à des films (principalement des comédies romantiques) me faisaient très plaisir, j’aime comment les personnages se basent sur des films pour établir leur relation et savoir comment s’y prendre. Le fait que les personnages soient des étudiants en fac d’art et de communication (et qu’ils soient tous intéressés par le cinéma) rendaient les choses assez amusantes à mes yeux. Et j’ai trouvé cela très sympa de lier chaque épisode à un film précis.

Je retiens trois moment : la déclaration de Khai et Third à la Love Actually, Third qui fait une liste de ce qu’il déteste par rapport à Khai et Bones qui propose à Paan de visionner Notting Hill. Mention spéciale aux prononciations particulières de Un homme et une femme. Il régnait pendant tous les épisodes une sorte d’atmosphère « comédie romantique » qui m’a beaucoup plu. 

Retour sur les personnages

Third, interprété par Gun Atthaphan Punsawat

Qu’on soit clair, j’ai adoré son personnage du début à la fin. Et l’acteur y est pour beaucoup. Si au début j’étais sceptique car il ressemble vraiment à un petit enfant, en vérité il fait vraiment son âge en terme de maturité et sa taille et sa bouille trop mignonne n’est absolument pas un problème. J’ai adoré son jeu d’acteur (clairement mon coup de coeur du drama), j’ai trouvé la manière dont il transmettait ses émotions à l’écran vraiment sincère. J’ai vraiment envie de le revoir dans d’autres dramas ! Je pense qu’il est devenu, avec Singto, un de mes acteurs Thaïlandais préférés. 

Concernant le personnage de Third, je l’ai vraiment apprécié parce que c’est un personnage sincère, un ami très fidèle. Il m’a énormément fait de la peine au début, à souffrir en silence pendant que Khai ne se rendait compte de rien (et ne voulait également rien voir). Il est vrai qu’il pleure beaucoup, surtout dans la première partie. Cela pouvait être à la longue assez agaçant. Mais j’ai trouvé ça aussi assez juste dans le sens où il doit vivre avec un coeur brisé 24 heures sur 24. C’est un ami qui est fidèle car il est toujours présent pour ses proches, si bien qu’au début j’étais agacée car il semblait être totalement exploité. Khai le traitait comme son esclave ! On peut voir à quel point Khai était détesté par les spectateurs et les fans dans une vidéo de la GMMTV où les deux acteurs principaux lisent des tweet de fans . Off devait même parfois mettre les choses au clair en précisant que Khai ce n’était pas lui ahah.

I’ve met a lot of good people. But in the end, I’m stuck with a jackass like you.

— Third à Khai —

Mais ce que j’ai apprécié c’est que la deuxième partie du drama durant laquelle Third essaye d’oublier Khai, on découvre un autre côté du personnage. Il n’est pas si faible qu’il en à l’air, il a de la ressource. Il est totalement amoureux de Khai et c’est un amour sincère, si bien qu’il repousse Khai pour se protéger, ne voulant pas être blessé encore et encore. Durant la deuxième partie je l’ai presque trouvé très froid et violent avec Khai mais là encore, cela paraît logique dans le sens où il essaye de se détacher de la personne qui le blesse tout le temps. Il n’a plus confiance, ni  en l’amour ni en Khai. Celui-ci est clairement une personne qui n’a jamais aimé personne (comme Third le dit à un moment) alors Third n’est jamais sûr de ce que lui dit Khai. Third sait se défendre, affirmer ses sentiments. La scène après le moment du bar était incroyable, cette scène montre entre autre les talents de Gun. 

Khai, interprété par Off Jumpol Adulkittiporn

J’ai aussi beaucoup aimé l’acteur (après avoir vu ce drama je suis devenue de plus en plus fan de Off, hum…). Son jeu, bien que n’étant pas au même niveau que celui de Gun, était également très bien. Dans ce drama je n’ai vraiment pas eu l’impression de voir des acteurs interpréter des personnages, je voyais des personnages. Les interprétations n’étaient pas artificielles, contrairement à d’autres dramas thaïlandais. 

J’avais envie de fracasser le crâne de Khai tant il était violent et horrible avec son ami, Third, au début. Il ne prenait jamais en considération ses émotions. Même s’il ne savait pas qu’il l’aimait, en tant qu’ami il n’était pas aussi fidèle que l’était Third (ou Two, ami fidèle par excellence). On se demande même pourquoi Third l’aime et on ne le sait finalement jamais. Mais c’est ce qui m’a plu. Comme toute comédie romantique, on aime avec son coeur, pas avec sa tête. Khai est un des personnages qui évolue le plus et en mieux, bien que le changement de ses sentiments s’est fait un peu brutalement pour moi. Je me dis aussi que Khai a toujours aimé Third à sa manière et le fait de savoir qu’il l’aime et de le voir s’éloigner lui fait réaliser à quel point il tient à lui ; j’ai trouvé ça très beau.

With girls, I use my body. With you, I use my heart.

— Khai à Third —

Tous les efforts qu’il déploie pour récupérer Third, c’était absolument adorable et sincère. La scène durant laquelle enfin il pleure d’amour, j’étais à la fois triste et heureuse, heureuse qu’il ressente enfin ce que Third avait vécu pendant trois longues années. Khai n’a jamais aimé personne, et Third est la seule personne qu’il aime d’une manière sincère, c’est dur pour lui d’exprimer ses émotions et Third ne lui facilite pas la tâche : mais cela rapporte beaucoup au drama. De un on nous montre que Third n’est pas un chien qui vient quand on l’appelle et de deux, cela nous permet de voir la sincérité des sentiments de Khai (on voit qu’il a changé) prêt à tout pour récupérer Third. Quand il était jaloux, olala, c’était absolument réjouissant de le voir un peu souffrir pour Third. 

Réalisation et musique

J’ai beaucoup aimé la réalisation. Les couleurs étaient vives et on avait vraiment l’impression que ce drama nous permettait de nous échapper vers un petit bout de presque paradis. J’ai aimé aussi la manière dont on nous présentait les pensées des personnages : ils se parlent tout le temps à eux-même, ce qui nous apprend beaucoup sur ce qu’ils ressentent. Par exemple, la scène où Third dit que la petite amie de Khai est très belle alors qu’il pense autre chose en vérité. Les titres donnés aux épisodes en fonction de films romantiques m’a beaucoup amusé aussi. 

J’ai bien aimé également la musique, le thème principal de Getsunova, Fake Protagonist,  est un petit coup de coeur personnel.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s