Avis dramas, Chine, Dramas

[C-drama] – Well Intended Love : clichés et stéréotypes à outrance

ABANDON

Well Intended Love (奈何BOSS要娶我 ) est un drama chinois de 2019, diffusé notamment sur Netflix et mettant en vedette Xu Kai Cheng et Simona Wang. Réalisé par Wu Qiang (The Eternal Love 2) et scénarisé par Peng Yi Ting et Han Yu Ting (Visible Lie), ce drama a été plutôt populaire au moment de sa sortie. Je l’ai donc regardé, ou plutôt commencé, en 2019 car j’étais intriguée. Mais mon visionnage s’est soldé par un abandon.

Ce drama raconte l’histoire de Xia Lin (Simona Wang), une petite actrice qui cherche à devenir célèbre. Mais elle découvre qu’elle est soudain atteinte d’une leucémie. Elle rencontre un chef d’entreprise à l’allure froide, Ling Yi Zhou (Xu Kai Cheng), qui lui propose de l’aider car elle a besoin d’une greffe de moelle osseuse. Cependant il y a un prix à payer : Xia Lin doit devenir la femme de Ling Yi Zhou. Et notre héroïne accepte afin de sauver sa vie.

Clichés et stéréotypes : stop !

Je crois que j’ai vraiment un problème avec les dramas chinois. Je n’arrive pas à accrocher. Soit j’aime au début mais je me lasse à la moitié (il faut dire qu’ils sont longs), soit je n’accroche pas du tout dès le départ. Je pense qu’il y a deux choses qui m’empêchent de réussir à finir un drama chinois : soit les clichés voir les stéréotypes omniprésent soit la lenteur de certains épisodes. Ne vous méprenez pas, je n’ai rien contre les dramas chinois, au contraire, et il y en a certains que j’ai beaucoup apprécié (Love me if you dare par exemple) mais dans le peu que j’ai pu voir, je n’ai pas encore trouvé de perles. 

Je ne dirais pas que Well Intented Love commençait bien : le scénario était extrêmement cliché et les acteurs pas spécialement formidables. Le coup du mariage forcé à été revu et revu et celui-ci ne sort aucunement du lot. C’est même le pire dans le sens où dans certains dramas les personnages acceptent de se marier d’un commun accord (Because This is My First Life, Fated to love you, etc) mais ici Xia Lin est véritablement forcée, victime de chantage alors qu’elle est mourante. C’est horrible.

A part les personnages principaux, je n’arrivais pas à apprécier les autres protagonistes, si ce n’est peut-être la meilleure amie de l’héroïne. Mais au début, malgré les clichés (je me disais « fait avec »), je trouvais la romance plutôt mignonne. Il n’y avait certes aucune surprise et les actions et dialogues semblaient être des choses vues et revues mais ça se laissait regarder tranquillement. Le couple avait une certaine alchimie et, si l’on faisait abstraction des clichés, on pouvait largement apprécier. Cependant, je trouve que cela va même trop vite, Ling Yi Zhou semble tomber amoureux trop rapidement de l’héroïne qui, quant à elle, semble se laisser avoir un peu trop facilement.

Les personnages secondaires, comme je l’ai dit, ne m’ont donc pas vraiment plu. A vrai dire, ils ne m’intéressaient absolument pas. Entre le méchant psychopathe qui traine autour de l’héroïne et la gourgandine qui veut à tout prix avoir le héros, rien ne sortait encore de l’ordinaire. On se doute fort de ce qui va se passer, et cela est vraiment lassant. Je n’aimais pas particulièrement l’homme de main de Yi Zhou (son chien à tout faire, qui ressemble à un robot) ni le cousin de Yi Zhou qui m’agaçait un peu. 

Ensuite, je n’arrive pas à comprendre pourquoi en Chine les stéréotypes féminin et masculins semblent si marqués. Je ne peux simplement plus réussir à regarder un drama avec l’homme qui traite la femme comme sa poupée, qui la suit partout, qui lui interdit de faire des choses, qui la manipule. Et je ne supporte pas non plus voir la femme accepter paisiblement sa situation, comme si cela était normal. Il y a aussi une discussion à l’épisode 16 (oui j’ai un peu regardé des extraits de la suite pour voir ce que j’aurais « loupé »), dans lequel Xia Lin tient un discours tellement stéréotypé en disant que si elle a une fille elle lui apprendra à faire la cuisine et si c’est un garçon son mari lui apprendra à se battre. Mais bien sûr. Et ce n’est pas la première fois que je vois cela dans un drama chinois. Bien sûr cela existe partout mais c’est insupportable. Encore heureux que Xia Lin ne devienne pas femme au foyer, non elle continue à vouloir être actrice !

Une fin qui semble pire que le début… (attention spoils)

Je me suis donc arrêtée au dixième épisode. De ce que j’ai vu rapidement ensuite, on découvre que Yi Zhou a trahi Xia Lin, qu’en fait elle n’avait aucune maladie (d’ailleurs cette histoire passe vraiment à la trappe, on dirait que l’opération s’est faite en un jour, et d’ailleurs, quelle opération vu qu’elle n’a rien ? ). Cela signifie que notre héros est vraiment un gros psychopathe, et je me demande bien comment Xia Lin arrive à lui pardonner. C’est un gros égoïste qui a aimé une femme en secret et lui a ensuite fait croire qu’elle était mourrante pour la forcer à se marier avec lui. Ce n’est pas de l’amour, c’est de l’obsession. Cette relation est simplement toxique (au moins je comprends pourquoi le mari faisait tant d’avance à sa nouvelle femme au début du drama). Sincèrement, je n’ai même pas envie de découvrir la suite et je ne conseille pas du tout ce drama ! Et quand je pense qu’il y a une saison 2…. 😭

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s