Avis dramas, Corée, Dramas

[K-drama] — Nos avis sur l’excellent Kill me Heal me

Drama coréen diffusé au début de l’année 2015 par la chaîne MBC, Kill me, Heal me est aujourd’hui un drama incontournable. Réalisé par Kim Dae-jin (Hotel King) et scénarisé par Kim Jin Man (Arang and the magistrate), ce drama est surtout porté par le jeu exceptionnel des acteurs principaux, notamment Ji Sung, ainsi qu’un scénario tout aussi original que solide

Kill me, Heal me retrace l’histoire de Cha Do Hyun, un homme souffrant d’un trouble dissociatif de l’identité. En effet, il possède en son sein sept personnalités différentes qu’il ne maîtrise pas et qui sortent à tout moment, lui provoquant par la suite des phénomènes d’amnésie. Forcé de retourner travailler dans l’entreprise familiale, il va faire accidentellement la rencontre de Oh Ri Jin, une psychiatre, et son frère jumeau Oh Ri On. Oh Ri Jin va très vite découvrir, à ses dépends, la maladie de Cha Do Hyun et va  devenir suite à un concours de circonstance, son médecin personnel. Une relation va peu à peu se tisser entre les deux protagonistes. 

L’avis de Fuyu-san (Note : 9,5/10)

J’ai beaucoup aimé ce drama de par l’originalité du scénario. Même si, dans le fond on reste sur l’histoire plutôt cliché d’une jeune femme qui entre au service d’un riche héritier, l’utilisation dans le scénario d’un trouble psychiatrique pour favoriser cette rencontre dépoussière le genre. L’intrigue est dynamique. Elle alterne entre des scènes joyeuses voire comiques et des scènes plus sombres, où l’on s’intéresse aux mécanismes psychologiques des personnages.

Les acteurs brillent par leur jeu ce qui apporte aussi beaucoup de qualité à ce drama. Et je voudrais donner une mention spéciale à Ji Sung pour avoir su interpréter un personnage ainsi que ses différentes personnalités sans jamais tomber à côté.

De plus, et je pense que c’est le point positif principal de ce drama, le trouble dissociatif de l’identité est particulièrement bien traité. Ainsi, loin de ces personnages effrayants de films d’horreur, on fait la rencontre de personnalités attachantes et hautes en couleurs. Le sujet est traité avec bienveillance et humanité, avec une intention de réalisme appréciable lorsque l’on traite de ce genre de sujet.

The time when a person helps someone is not decided by the person who is giving the help, but the person who is receiving the help.

— Oh Ri Jin —

Enfin, le point négatif principal de ce drama est l’utilisation excessive des flashbacks. Je vous recommande donc, si vous en avez assez, d’en passer certains.

L’avis de Ambre (Note : 18,5/20)

D’un point de vue personnel, ce drama est un de mes préférés. J’ai été poussé à le commencer pour deux raisons. En premier lieu, la célébrité du drama, son aspect quasi « culte » et les bon retours critique et en second lieu, la présence de Park Seo Joon découverte dans What’s wrong with secretary Kim, un acteur que j’apprécie énormément. Je n’ai absolument pas été déçue de sa prestation dans le drama mais Kill me Heal me m’a avant tout permis de découvrir l’incroyable talent de Ji Sung, qui porte à lui tout seul le drama. 

Si le tout début du drama ne pas immédiatement emballé, à cause de quelques longueurs (liées à la mise en place de l’histoire), à des changements d’identité légèrement exagérés mais aussi à cause de plans parfois à l’allure un peu « brouillonne » j’ai peu à peu été transporté par l’histoire et totalement conquise par les personnages principaux (nombreux !). 

ATTENTION : Cet avis contient des spoilers !

Trouble dissociatif de l’identité et traumatisme

Ce drama nous offre un scénario qui, sous une allure un peu banale au début, se révèle original et complexe. Les rebondissements sont nombreux et les questions que se posent le spectateurs trouvent leurs réponses au fil de l’histoire mais jamais trop rapidement ni trop lentement. Les scénaristes font donc planer le mystère sur les raisons provoquant l’apparition des différentes identités de Cha Do Hyun dès le premier épisode mais l’on n’en découvre les causes qu’au compte goutte. Ce drama a vraiment réussi à allier romance, humour, complot, amour familial pour nous offrir un drama vraiment divertissant et plus profond qu’une simple comédie romantique. 

Oh Ri Jin et Shin Se Gi

Kill me Heal me est souvent classé dans la catégorie des dramas médicaux et ce n’est pas pour rien! Le drama aborde avec justesse et maturité la question des troubles mentaux et principalement celui du trouble dissociatif de l’identité. Même si le cas de Cha Do Hyun paraît très accentué cela n’est pas traité grossièrement et abordé d’un point de vu comique. Non, les scénaristes veulent nous montrer à quel point ces troubles sont handicapants dans la vie réelle et affectent le patient et son entourage. On voit les réactions des différents personnages vis-à-vis de Cha Do Hyun et sa maladie. Il y a ceux qui, comme dans la réalité, en ont peur le traitent comme un monstre et ceux qui essayent de l’aider voire qui l’aiment tel qu’il est.

Ensuite, le thème du traumatisme est également bien abordé et cette fois nos deux héros sont concernés. On voit ici que face à un traumatisme, chacun réagit de manière différente. Cha Do Hyun a développé son trouble et Oh Ri Jin fait de nombreux cauchemars et a peur des caves, sans comprendre les raisons. Une fois que les héros découvrent peu à peu leur passé, leurs réactions sont très humaines et crédibles. De plus, nous n’avons pas affaire à un faux traumatisme comme dans beaucoup de comédies romantiques qui rajoutent ce cliché scénaristique pour mettre un peu de drame. Ici le traumatisme est le centre même de l’histoire et est très réaliste. Cela permet d’aborder le thème de la maltraitance de l’enfant, sujet malheureusement encore bien trop d’actualité. Le sujet est abordé tant du point de vu des adultes que de celui des enfants (celui qui subit et celui qui assiste à cette maltraitance de manière impuissante). On nous montre jusqu’à quel point ces maltraitances peuvent avoir des conséquences sur la vie des individus.

If you want to die you can — but do it tomorrow. If you still want to kill yourself tomorrow, then do it the day after [..]. If you live your life pass each day like that, a good day will definitely come. Then one day you will tell yourself, « good that I didn’t kill myself that day ».

— Oh Ri Jin —

Habituellement, je trouve toujours cela assez pénible quand deux personnages avec un passé commun se rencontrent par pure coïncidence. Il existes des millions de personnes sur la planète et le héros tombe toujours sur l’héroïne et ils réalisent tous les deux qu’ils ont beaucoup de choses en commun (Her Private Life par exemple reprend bien cela). Bien que l’on soit dans un drama, c’est toujours assez étrange. Cependant, la pilule passe beaucoup mieux dans Kill me Heal me. En effet, ici, ce passé commun ajoute énormément à l’histoire et en est le pilier, contrairement à d’autres dramas où un passé commun tombe comme un cheveu sur la soupe car rajouté pour faire durer l’histoire. 

Une très belle romance

Je voulais revenir rapidement sur la romance que j’ai trouvé vraiment belle. L’évolution des sentiments ne manque aucunement de justesse et l’on a droit à des scènes adorables et des beaux baisers naturels. Les drames qui empêchent nos héros d’être heureux ne sont pas ridicules mais crédibles comme dit précédemment. Cha Do Hyun et Oh Ri Jin s’aident mutuellement et se comprennent. Leur alchimie était vraiment belle et il faut savoir que ce n’était pas la première fois que Ji Sung et Huang Jung Eum interprétaient un couple à l’écran, ils avaient déjà joué ensemble dans le drama Secret.

Petit MV

Ici nous avons bel et bien des triangles amoureux mais ceux-ci sont détournés. J’aime quand les dramas reprennent des clichés pour les modifier. Nous avons donc deux personnalités de Cha Do Hyun qui tournent autour de l’héroïne qui se retrouve également au centre d’un deuxième triangle amoureux avec Yo Na et son frère ! Les scènes entre Oh Ri On et Yo Na sont cocasses, les deux acteurs sont justes parfaits. Park Seo Joon et Ji Sung ont d’ailleurs gagné le prix du meilleur couple (Best couple of the Year award) lors des MBC awards 😛 !

De superbes personnages principaux

Cha Do Hyun et ses 7 personnalités, interprété par Ji Sung

Cha Do Hyun est le héros de ce drama. Et c’est un sacré héros puisque nous avons le droit à 7 personnages pour le prix d’un . En effet, Cha Do hyun souffre d’un trouble dissociatif de la personnalité, cela étant lié à un traumatisme durant son enfance. L’acteur est vraiment extraordinaire car il réussit à nous faire croire à cette histoire des sept personnalités et il arrive à jouer sept rôles à la fois. Le maquillage et les tenues ont certes un importance, mais même sans cela, son jeu d’acteur est tel que l’on sait immédiatement quel personnalité il interprète. Et pour cela, je tire mon chapeau. 

Les fameuses 7 personnalités

J’ai adoré toutes les personnalités, mais je reste quand même une fan de Cha Do Hyun. Je le trouve si courageux, il fait tout ce qu’il peut pour lutter contre sa maladie. Quand il rencontre Oh Ri Jin, il croit en elle et peu à peu, il cherche également à la protéger contre ses autres personnalités et des personnes qui lui veulent du mal. J’aime aussi découvrir tous les aspects de Cha Do Hyun, car en fait lui et ses 7 personnalités ne font qu’un.

La personnalité la plus triste est surement Nana car elle est la métaphore du traumatisme. Yoo Sub n’est pas en reste, voulant sans cesse se suicider il montre à quel point Cha Do Hyun est désespéré. Ensuite, nous avons Shin Se Gi ! Alalala ce qu’il était bien aussi Shin Se Gi, j’aimais beaucoup le voir mais j’avais vraiment un faible pour Do Hyun et ça me mettait en colère quand il disait sans cesse qu’il voulait le supprimer. Pourtant il m’a aussi vraiment fait de la peine, parce que c’est le seul à se rappeler du passé et donc c’est celui qui souffre le plus finalement. Il veut aimer Oh Ri Jin mais ne veut pas la blesser en lui disant quoi que ce soit. Si à sa première scène de rencontre avec l’héroïne, il ne passe que pour le bad boy cliché en lui déclarant sa flamme, on se rend ensuite compte que c’est parce qu’il la reconnaît et sait qui elle est. Son amour dur en vérité depuis plusieurs années.

Remember. January 7th 2015, 10 pm on the dot. the time I fell for you.

— Shin Se Gi —

Ferry Park était une de mes personnalités favorites également, il me faisait rire avec sa raie dans les cheveux et son accent très drôle. On croirait qu’il ne sert à rien mais ce n’est pas seulement une personnalité superficielle. On se rend compte que Ferry Park, c’est toujours ce garçon qui aime profondément son père et qui a oublié ce qu’il est devenu. Bien sûr, nous avons aussi Ahn Yoo Na, et là je ne sais plus quoi dire : Ji Sung était tellement génial, et Yoo Nah était mortellement drôle. Par contre, c’est une personnalité moins profonde psychologiquement. Elle représente peut être ce que serait devenu Oh Ri Jin aux yeux de Cha Do Hyun… Entre elle et Shin Se Gi on avait affaire à des triangles amoureux hors du commun et tellement divertissants.  Bref, mille éloges à Ji Sung pour avoir interprété toutes ces personnalités sans retirer le moins du monde sa saveur au protagoniste. Les personnalités ne font pas d’ombre à Cha Do Hyun et j’ai adorée cela, pas une fois j’ai souhaité que Shin Se Gi s’empare du corps à jamais. 

Oh Ri Jin, interprétée par Hwang Jung Eum

J’ai découvert Huang Jung Eum dans ce drama et je l’ai adoré. J’ai eu un peu de mal au début car son physique est un peu différent des actrices habituelles, mais son jeu était vraiment bien. Elle savait à la fois être drôle, sérieuse, mais aussi triste. Et quand elle pleurait, mon dieu, c’était des vrais pleurs : avec le nez qui coule et compagnie. Elle se donne vraiment à fond, elle n’hésite pas à s’enlaidir, à avoir de mimiques étranges, elle est vraiment dans son rôle.

Son personnage, est celui d’une jeune fille qui vit heureuse avec ses parents et son frère jumeaux. C’est une psychiatre qui va finalement rencontrer par hasard Cha Do Hyun et devenir par la suite son médecin privé. Nous avons ici une héroïne qui aime vraiment son travail et, au début, elle aide Cha Do Hyun comme s’il était un être humain et non pas un monstre. J’aime beaucoup son hésitation à le soigner mais elle met sa peur de côté pour le bien de son patient. Malgré son passé qui refais de plus en plus surface, elle arrive à tenir bon et à persister à faire tout ce qu’elle peut pour Cha Do Hyun dont elle finit par tomber amoureuse. Et ce que j’ai vraiment apprécié c’est qu’elle tombe amoureuse de toutes les personnalités de Cha Do Hyun, ce qui signifie qu’elle l’accepte vraiment tel qu’il est, ce qui est très beau. Pour finir,  j’adore également sa relation avec son frère. Elle l’aime énormément et, malgré leurs piques et leur gamineries, elle est parfaitement conscience de tout ce qu’il fait pour lui et elle lui en ai énormément reconnaissante. 

Petit vidéo sur les deux parce qu’ils sont trop chou
Oh Ri On, interprété par Park Seo Joon

J’ai immédiatement adoré ce personnage (le fait que l’acteur soit Pr Seo joon a, je l’avoue, beaucoup à voire là dedans). S’il nous apparaît comme irresponsable au début on se rend compte qu’il est plus sérieux qu’on ne le croit. Sa relation avec sa soeur est tellement profonde car même s’il peut être très protecteur envers elle, il ne l’entrave jamais, il lui laisse être ce qu’elle veut. Je pense qu’il ressent plus qu’un amour fraternel pour Oh Ri Jin mais je l’admire car il refoule cela et décide de ne rester qu’un frère pour elle. Il la soutient dans tout ce qu’elle fait, il la protège (notamment en analysant ses rêves pour éviter de lui faire peur en repensant au passé). Une des plus belles scènes est lorsqu’il l’emmène promener le chien pour la consoler, j’ai trouvé cela très beau.

Moment entre frère et soeur

J’ajouterai que j’ai aussi beaucoup aimé la famille de Oh Ri Jin, leur chienne, et également le secrétaire de Cha Do Hyun qui est la seule personne au début dans l’entourage du héros et qui se soucie de lui. 

Fin, réalisation & musique

Et voilà encore un drama qui arrive à nous offrir une très belle fin. Toutes nos questions (ou presque) ont reçues leurs réponses et la dernière scène romantique est touchante sans être ridiculement niaise. Mon seul regret est le suivant : j’aurais aimé savoir ce qu’il arrive à certains personnages secondaires, comme certains membres de la famille. 

La réalisation de ce drama ne m’a pas spécialement marqué. On aurait parfois dit un « vieux » drama, ce qu’il n’est pourtant pas. Et il n’y a pas de plans que j’a trouvé magnifiques mais cela n’est pas du tout dérangeant pour le visionnage évidemment. En qui concerne les costumes et le maquillage, je trouve que parfois, pour Shin Se Gi, le maquillage est très voire trop accentué. Mais j’imagine que cela a été fait dans un soucis d’aide au spectateur pour différencier les personnalités. 

La musique, est très bien et très prenante. Je pense notamment au thème Auditory Hallucination qui est parfait avec sa moitié rap et son autre moitié plus douce et plus mélodieuse. Je trouve que cet OST reflète bien le caractère des personnages de Cha Do hyun et de Oh Ri Jin qui ont vécu des choses dures (rap) mais aussi plus douces (vocale).  La chanson Letting you go, chanté par (le magnifique) Park Seo Joon est très belle aussi, et allait parfaitement avec la scène durant laquelle Ri On console sa soeur (j’ai même versé ma petit larme ahah).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s