Avis dramas, Dramas, Thaïlande

[Thai-drama] — 2gether : The series, ou la déception magistrale

Ma note : 13/20

Drama thaïlandais de 2020 produit par la GMMTV, 2gether : the series a fait beaucoup parlé de lui récemment ! Mais malheureusement popularité ne rime pas toujours avec qualité.

Ce drama BL reste rafraîchissant et très agréable, surtout pour les non habitués aux genre BL (Boys love)je pense. Mais pour moi ce fut une véritable déception. Le drama avait pourtant bien commencé et j’attendais chaque semaine l’épisode du vendredi avec beaucoup d’impatience. Mais peu à peu l’histoire s’est détériorée jusqu’à l’épisode final qui marqué le paroxysme de ma déception. Cette déception est d’autant plus terrible que 2gether est tiré du roman de JittiRain, l’auteur de Theory of Love, un de mes dramas BL favoris. J’avais donc placé de grandes attentes dans 2gether. Et bien je n’aurais pas dû.

Le pire étant que, d’après ce que j’ai pu entendre, le roman est mieux. Le problème viendrait-il donc de l’adaptation ?

2gether retrace l’histoire de Tine (Win Metawin), un jeune homme attrayant qui est poursuivi sans cesse par Green, un autre étudiant qui lui demande de sortir avec lui. Pour tenter de lui échapper, Tine demande à Sarawat (Bright Vachirawit), un des garçons les plus populaires de l’université, d’être son faux petit ami. Et Sarawat accepte ! Mais petit à petit des sentiments vont se développer entre les deux héros.

Un scénario cliché et mal maîtrisé

Soyons clair : je n’ai rien de particulier contre les clichés, à condition qu’il n’y en ai pas de trop et qu’ils soient bien maitrisés. Si ici l’histoire est basée sur le cliché bien connu du faux petit-ami, au début cela ne m’a pas dérangé le moins du monde. J’étais même heureuse de retrouver un cliché scénaristique qui nous offre toujours des scènes cocasses et romantiques. La dynamique de couple était bien gérée, il y avait de bonnes scènes avec de l’alchimie et des scènes plus comiques. En tout cas, pour toute personne appréciant les BL, les comédies romantiques et la fraîcheur, le début de ce drama était absolument parfait. Mais petit à petit, les clichés ont commencé à s’enchaîner les uns après les autres, jusqu’à échapper totalement à la maitrise des scénaristes.

Selon moi, on peut séparer 2gether en deux parties. Les 7 premiers épisodes sont bons et les 6 derniers sont une sorte de descente aux enfers. Les différentes péripéties pourraient être potentiellement intéressantes mais elles interviennent dans un ordre totalement étrange et incohérent. Par exemple, l’épisode 11 : Tine réalise que Sarawat n’a toujours aimé que lui, etc. D’accord, c’est très mignon. Mais pourquoi dans les deux épisodes suivants les scénaristes nous sortent les clichés de l’amie d’enfance, de la jalousie excessive et du manque de confiance en soit qui nous obligent à voir 1) Tine pleurer pendant deux episode et 2) Sarawat être un légume qui n’agis pas. Je suis un peu violente mais j’ai vraiment ressenti cela. Toute l’histoire autour de Pam (l’ex-meilleure amie) était ridicule et si les scénaristes tenaient vraiment à la mettre, ils auraient dû la mettre avant, juste après que les deux protagonistes se soient mis en couple.

Et venons en à tous ces clichés qui sont devenus au bout d’un moment infernaux. D’abord la jalousie : si au début du drama c’était agréable d’avoir un peu de jalousie, je réalise maintenant qu’en vérité le seul élément qui créait de la tension entre les personnages c’était encore et toujours la jalousie. Jalousie avant d’être en couple, puis jalousie avec Mil, et ensuite jalousie avec Pam. Pitié, trouvez autre chose. Et je déteste ce genre de jalousie excessive : parce que l’amie d’enfance de Sarawat lui fait un câlin (auquel il ne répond PAS), le couple doit se séparer car cela veut dire que Sarawat n’aime pas Tine ? Ahahah, attendez trente secondes : NON ! Le dernier épisode se veut dramatique mais s’en est presque ridicule, car il n’y a fait rien de grave du tout…

Où est passée l’alchimie ?

Bon, dans cette partie je voudrais parler de la romance, la dynamique de couple et l’alchimie. Attendez, y-a-t-il de l’alchimie ? Comme dit précédemment, le drama se divise en deux. Si la deuxième partie est un échec scénaristique, pour couronner le tout elle est aussi un échec au niveau de l’alchimie.

Mais commençons par le début du drama. Là, il y avait vraiment de l’alchimie, des jeux de regard et surtout de la part de Sarawat. On ressent quelque chose entre les personnages qui est effectivement plus fort que de l’amitié. Mais pourtant : à partir du moment où les deux héros décident finalement de sortir ensemble, l’alchimie s’est littéralement évaporée. Disparue. On a ensuite plus l’impression de voir deux amis (donc une bromance) plutôt qu’un BL. Et encore, certaines bromance ont plus d’alchimie ! Ici cela devient presque gênant parce qu’on sait que les personnages sont en couple mais les acteurs ne sont pas du tout naturels, le jeu d’acteur devient pire (surtout celui de Bright, il parait tout crispé, comme si chaque contact avec Win le faisait souffrir). Si les acteurs ne veulent pas jouer dans un BL, c’est leur droit. Mais s’ils acceptent, qu’ils essayent de nous faire croire à leurs personnages ! D’habitude dans les dramas, certains acteurs sont extrêmement forts pour faire passer des messages avec leurs yeux (Singto, hum). Ici : rien. Si Win n’était pas très à l’aise avec son personnage dans les scènes romantiques il ne s’en est finalement pas trop mal sorti pour un premier drama. J’ai tendance à penser que le blocage vient plus du côté de Bright que celui de Win (qui a bien réussi à pleurer par exemple).

Tine (Win) et Sarawat (Bright)

Ce manque affreux d’alchimie qui a fait perdre au drama une partie de sa richesse a été renforcé par le manque de scène romantiques. Et par « scènes romantiques » je veux parler des baisers. Je ne réclame pas des baisers (on le voit avec SOTUS, il n’y en a quasiment pas mais au moins on avait de l’alchimie !) mais ici dans 2gether, après avoir fini le drama j’ai réalisé qu’il n’y avait eu aucune scène de baiser romantique. Par deux fois (ou trois je ne sais plus) Sarawat a embrassé Tine un peu violemment soit par jalousie soit pour lui « prouver » qu’il l’aime. Mais jamais on a une scène romantique dans laquelle les deux acteurs sont « consentants ». Et j’ai trouvé cela très, très dommage. Surtout quand on voit la fin donnée aux personnages.

Concernant la dynamique de couple et bien vu ce qui est dit ci-dessus, il n’y en avait plus du tout. Même le flirt de Sarawat (avec son délire de toucher Tine) c’était juste très lassant et pénible (si ce n’est ridicule). Je trouve que la dynamique de couple était incohérente. A peine en couple ils emménagent ensemble mais par contre ils ne se touchent quasiment pas ? Cela n’avait aucun sens, ils allaient à la fois trop vite et trop lentement ce qui fait que le spectateur avait du mal a vraiment saisir où ils en étaient dans leur relation.

Des personnages secondaires totalement sous exploités

Pour moi, les personnages secondaires participent grandement à la construction d’un bon drama. Or ici, il existe bel et bien des personnages secondaires mais ils sont totalement inexistants. On a l’impression qu’ils ne sont utilisés que lorsqu’on en a besoin. Green qui est début très présent parce qu’il « harcèle » Tine disparaît ensuite totalement. Les amis de Sarawat et de Tine sont transparents, on ne se souvient même pas de leurs noms. Et les frères des héros également (oui souvenez-vous ils ont des frères) : Tine a un grand frère et Sarawat un petit : mais comment se fait-il qu’on ne les voit qu’une fois chacun ensemble dans tout le drama ? Pourquoi les faire frère alors si ce n’est pour même pas exploiter ces relations ? Par exemple la personne (Mil) dont est amoureuse le frère de Sarawat, est amoureuse de Tine qui lui même plaît à Sarawat. On aurai pu faire quelque chose de cela, mais non. Pas même un échange de mot entre Sarawat et son frère qui apparaissent seulement côte à côte pour quelques scènes dans UN SEUL épisode ! Un seul…. A quoi cela sert de créer des personnages et des relations que l’on n’exploite pas du tout ? Autant ne pas en créer du tout. C’est pareil pour le grand frère de Tine, Type. Le personnage est un peu développé comme je vais en parler après mais il est seulement développé dans une optique de couple. C’est dommage qu’on ai pas de vraies scènes fraternelles entre Type et Tine.

Parlons donc maintenant des couples secondaires. D’abord le couple formé par Type (Toptap) et Man (Mike). Pourriez-vous m’expliquer pourquoi le couple devient aussi adorable et intéressant seulement dans les trois derniers épisodes ? Je ne comprends pas pourquoi les scénaristes on passé 10 épisodes à faire se croiser un peu les personnages sans qu’il ne se passe grand chose et soudain à la toute fin tout s’accélère. Ils auraient dû largement mettre plus en valeur ces personnages dès le début. Je ne dis pas d’accorder autant de temps à l’écran aux personnages secondaires qu’au principaux mais là c’était vraiment ridicule. Surtout quand il ne se passe rien entre les héros. En tout cas, j’ai beaucoup aimé les personnages de Type et Man ALORS QUE je ne les aimais pas du tout au début (cette série m’épate encore tant mon point de vu sur la première partie diffère de celui sur la deuxième). Type passait pour un gros psychopathe à assister à ses séminaires étranges et surtout à réagir aussi bizarrement quand il apprend que son frère et Sarawat vivent ensemble (la ligne jaune ?). Et Man était aussi un peu stressant à poursuivre sans arrêt Type partout où il allait. Mais en réalité, si on avait cette vision d’eux c’est surtout parce qu’ils n’étaient pas du tout exploités. Dans le dernier quart, j’ai trouvé le couple vraiment mignon et attachant, et leur développement intéressant (bien qu’un peu rapide, mais forcément vu que les scénaristes s’y sont pris au denier moment, comme s’ils s’étaient rappelés des personnages). Même si les acteurs n’étaient pas non plus très à l’aise et même s’il n’y avait pas énormément d’alchimie, j’ai largement préféré ce couple à celui de Sarawat et Tine dans les derniers épisodes.

Parlons aussi du coupe de Mil (Drake) et Phukong (Franck). Ce couple semble être présent uniquement pour une question de fan-service. Parce que des personnes ont aimé le drama My Tee, on remet les deux acteurs ensemble dans une autre série. Mais est-ce que simplement les mettre suffit ? Non, il aurait fallu leur donner une histoire, chose qu’il n’y a pas eu. Où est le développement entre ces personnages ? Ils auraient mérité plus de temps à l’écran et leur histoire ne semble avoir avancée uniquement dans la dernière partie du dernier épisode ! Mil, pendant tout le drama, est obsédé par Tine, c’en était infernal.

Fin, musique et & réalisation

Pour la fin… un désastre. Il serait mieux de faire comme si le dernier épisode n’avait pas existé. Cet épisode 13 est si lent car bourré de flashbacks et il ne se passe strictement rien du tout. La déclaration de Sarawat à Tine sur scène semble déjà-vue (ils ne se déclarent donc que sur scène ?). Je ne suis pas du genre à réclamer des baisers à tout bout de champ (surtout quand on sait que SOTUS est mon BL préféré ahah) mais à la fin on aurait pu espérer mieux que…. un high five ? Sérieusement ? Non ! Et si on critique les héros de SOTUS qui ne sont pas intimes après deux ans de relation, Sarawat et Tine ne sont pas mieux après un an, mais l’avantage de SOTUS pour moi est que l’alchimie était toujours là. Dans 2gether je la cherche encore.

Il faudrait que la GMMTV apprenne parfois à rendre ses relations plus réalistes parce que là, c’était désastreux. Dark Blue Kiss est le seul BL de la GMMTV que j’ai vu où le couple était le plus réélise niveau évolution et intimité.

La réalisation et les couleurs plutôt vives, tout cela était sympa. Mais les épisodes étaient toujours à des moments improbables ce qui était rageant. Pour les musiques par contre je n’ai rien à dire. Dans Theory of Love ce sont les films romantiques qui interviennent à chaque stade de la relation de Khai et Third, dans 2gether ce sont les chansons de Scrubb. J’ai bien aimé ce principe. Et cela permet aussi au spectateur de découvrir le groupe Scrubb donc franchement, de ce côté là, c’était très bien.

Une des chansons de Scrubb

2gether est donc une grosse déception pour moi. Il y a une telle différence entre le début et la fin qu’on dirait un drama différent et c’est pour cela que ma déception a été si grande. Ce drama semble plus être un drama de fan-service qu’autre chose (et c’est sûrement pour ça qu’il a plu à beaucoup, surtout des spectateurs qui n’avaient jamais vu de BL). Dommage en tout cas. Je me demande ce que va donner la suite spéciale prévue pour la fin de l’année, (Still) 2gether…. J’espère qu’ils ne vont pas s’enfoncer plus encore mais je préfère ne placer aucunes attentes.

2 réflexions au sujet de “[Thai-drama] — 2gether : The series, ou la déception magistrale”

  1. Je suis d’accord avec ton ressenti ! 2gether partait tellement bien, mais on se demande bien ce qui a pu se passer pour que tout change et devienne incohérent et plat. Je ne comprends pas plus comment Tine et Sarawat ont eu droit à plus d’interactions en étant un faux couple, que lorsqu’ils sont enfin ensemble. Il y avait un vrai manque de cohérence au fil du drama. Et que dire de l’apparition de Pam, complètement inutile, et qui n’a pas plus servi les personnages principaux… (C’est aussi un cliché des dramas que j’ai du mal à supporter, le fait qu’on sépare un couple aux portes de la fin, pour les faire se retrouver dans le dernier épisode… Je n’en peux plus ! 😂)

    J’ai été étonné de ma note (ça m’arrive ! 😄) en voyant la tienne puisque je rejoins ton avis, mais je me souviens quand même avoir passé de bons moments de mon côté. C’était léger, mais le tout s’est gâché au fur et à mesure.

    Ils avaient vraiment le potentiel de faire mieux ! :/

    Aimé par 1 personne

    1. C’est totalement ça ! J’ai l’impression que les scénaristes et les acteurs ne savaient plus du tout quel était le but de l’histoire… Et comme tu dis, ce cliché à la fin c’était juste affreux… surtout que d’habitude ils nous font ça un épisode avant la fin mais là c’était le dernier ? 😭
      J’ai mis une note dure parce que ma déception a été grande mais comme tu dis, j’ai passé aussi de bon moment (enfin surtout la première moitié) ! J’aimais bien la légèreté c’était un drama qui me mettais de bonne humeur ^^ mais bon… C’est dommage…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s