Avis dramas, Corée, Dramas

[K-drama] – The King : Eternal Monarch, retour royal pour Lee Min Ho

Ma note : 16,5/20

Je ne suis pas une fan extrême de Lee Min Ho mais j’aime beaucoup cet acteur et je ne voulais pas passer à côté de son premier drama après son retour du service militaire. Cela ajouté au fait que j’aime beaucoup Kim Go Eun et de manière générale les dramas de la scénariste Kim Eun Sook (Descendant of The Sun, Secret Garden, The Heirs, Goblin et j’en passe), The King : Eternal Monarch était un drama que j’attendais avec beaucoup d’impatience ! Je ne l’ai pas regardé en cours de diffusion et j’ai pu le dévorer en quelques jours après sa sortie sur Netflix.

Ce drama date donc de 2020 et a été scénarisé par Kim Eun Sook et réalisé par Back Sang Hoon (Descendant of The Sun, Love in The Moonlight, School 2015) et Jung Ji Hyun (Search : WWW). Lee Gon (Lee Min Ho) est le roi du Royaume de Corée et a perdu son père très jeune car assassiné par son oncle et traitre du royaume, Lee Lim. Il détient la moitié d’une flûte magique qui lui permet de passer dans un monde parallèle, la République de Corée. Un jour après avoir passé la porte reliant les deux mondes, il rencontre Jeong Tae-eul, une jeune policière dont il tombe amoureux et avec qui il va faire équipe pour tenter de refermer la porte et arrêter Lee Lim qui détient l’autre moitié de la flûte.

Attention : cet avis peut contenir des spoilers

Thriller fantastique

Le drama commence assez lentement car l’histoire se met en place et cela m’a fait beaucoup penser au drama Goblin. J’ai eu peur que l’histoire ne commence véritablement qu’à la moitié mais heureusement, dès le troisième ou quatrième épisode tout se met petit à petit en place. J’ai d’ailleurs préféré The King : Eternal Monarch à Goblin de ce point de vu là.

J’ai bien aimé tout l’aspect fantastique du drama avec les deux mondes parallèles, j’ai trouvé l’idée originale et on a pu avoir au début des situations assez amusantes (quand chaque personnage se retrouve dans l’autre monde). A cet aspect fantastique, on avait aussi tout un aspect policier avec des enquêtes et des petits meurtres ce qui permettait d’avoir beaucoup de mystère. Pendant toute la durée du drama, on se pose beaucoup de questions auxquelles on nous répond petit à petit. J’ai trouvé qu’il y avait de beaux retournements de situation. Mais certaines interrogations restent quand même sans réponse et tout n’est pas parfaitement limpide à la fin du drama.

Enfin je voudrais parler des voyages dans le temps. J’adore cela ! Cependant, je ne sais pas si c’est juste moi ou si d’autres ont également ressenti ça, mais j’ai été perturbé par les temporalités. Pour moi le temps forme une boucle et j’ai eu du mal à saisir comment Lee Gon a réussi à changer le passé après qu’il se soit sauvé. Le Lee Gon adulte du début qui sauve le petit, où était-il allé alors ? La création de nouveaux souvenirs, ce n’était pas très logique à mes yeux. Cette absence de boucle temporelle m’a un petit peu perturbé je l’admets.

La romance

J’ai bien aimé cette romance qui m’a plutôt convaincue même si ce n’est définitivement pas mon couple préféré. Il y avait une belle alchimie entre les acteurs qui rendait leur histoire très naturelle et crédible. Bien sûr, j’ai vu mieux en matière d’alchimie, mais celle-ci m’a suffit 😉

J’ai lu certaines critiques reprochant un manque de développement de la relation. Il est vrai que la romance se met vite en place et très rapidement les héros sont ensembles, presque du jour au lendemain ce qui peut faire bizarre. Mais même si l’on ne voit pas trop tout le cheminement sentimentale et chaque étape de la relation j’ai trouvé personnellement que cela changeait de d’habitude. L’histoire se concentre sur la façon dont les héros vont rester ensemble plus que sur la manière dont il vont se mettre ensemble. Le seul défaut c’est le manque d’évolution du couple à partir du moment où ils forment un couple, on a une petite impression de redondance par moment et on s’enfonce un peu trop dans le mélodrame. Dans la deuxième moitié la romance était surtout basée sur le principe séparation-retrouvailles avec des larmes au milieu. Heureusement cela n’affecte pas la globalité du drama et on avait de très jolis moments amusants, touchants ou romantiques entre les héros.

Il y avait de jolis baisers et j’en parle parce que j’ai trouvé qu’ils étaient assez réalistes et naturels. Un des points positifs était l’absence des mille et un ralenties à chaque baisers. Le drama ne faisait pas une montagne de chaque scène intime (si ce n’est les câlins). Et ce petit bisou de le cou, c’était absolument mignon 😉

Retour sur les personnages

Jeong Tae-eul, interprétée par Kim Go-eun

J’aime beaucoup l’actrice Kim Go-eun que j’avais découverte dans Goblin. Elle est très naturelle. Le personnage de Jong Tae-eul m’a plutôt plu, c’est une femme forte qui ne reste pas assise à rien faire, du moins surtout au début. En effet, même si on compatis car elle ne peut rien faire à part attendre Lee Gon, elle est souvent en train de pleurer lorsqu’elle l’attend et puis lorsqu’elle le voit. J’ai malgré tout apprécié le dynamisme et le courage dont fait preuve notre héroïne tout au long du drama. C’est également une amie fidèle qui ne pense pas qu’à Lee Gon mais aux autres aussi.

Lee Gon, interprété par Lee Min Ho

Même si le jeu de Lee Min Ho n’est pas époustouflant, j’ai trouvé qu’il s’était bien amélioré depuis ses anciens dramas même si l’on rencognait son jeu. Dans ce drama il avait beaucoup de charisme et était bien crédible en rôle de roi et surtout Lee Min Ho nous fait du Lee Min Ho. J’aimerais voir cet acteur dans le rôle d’une personne très pauvre parce qu’il tombe toujours sur les rôles de riches ahah. En tout cas il faudrait qu’il pense à prendre des rôles plus différents. Le personnage de Lee Gon m’a beaucoup plu : il sait ce qu’il veut et est prêt à tout pour attendre ses buts (digne de la personnalité d’un roi). Il peut être parfois assez froid mais il change au contact de Tae-eul et j’ai aimé ce côté amusant et romantique chez lui. Il tient beaucoup à ses amis et à la femme qu’il aime, et j’aime tous les efforts qu’il déploie pour sauver ceux qu’il aime. Les scènes de batailles m’ont rappelé City Hunter (en fait on aurait dit City Hunter riche).

Jo Eun-sup et Jo Yeong, interprétés par Woo Do Hwan

Alors, pour être claire, Jo Eun-sup est mon coup de coeur absolu du drama ! 😍 Je l’ai aimé dès la première seconde où il est apparu à l’écran. Sa coupe de cheveux, son accent et sa personnalité si drôle et attachante m’ont transpercé le coeur. J’ai adoré l’amitié qui le lie d’abord à Tae-eul, puis à Lee Gon et puis celle avec Yeong. Eun-sup tiens énormément à sa famille (ses frères et soeurs notamment) et à ses amis, il est prêt à tout pour les aider, il est très fidèle. Sa relation avec Na-ri était adorable mais j’aurais aimé voir leur histoire d’amour se développer. On ne peut pas détester le personnage il est juste incroyable !

J’ai aussi beaucoup aimé Jo Yeong qui, bien que totalement différent, ressemble un peu à Eun-sup par moment et est attachant à sa manière. Si au début du drama il ne se concentre uniquement que sur le roi, il va s’ouvrir petit à petit aux autres, au gré des nouvelles rencontres. Même si l’on sait que lui et Lee Gon sont amis, j’ai trouvé que le roi était assez froid avec Yeong et j’ai un peu été déçue de leur relation, dans le sens où je m’attendais vraiment à une belle bromance (du type celles de Descendant of The Sun ou Goblin) . En réalité, Yeong et Lee Gon ne sont pas si souvent ensemble dans le drama et j’avais parfois trop l’impression que Lee Gon ne pensait pas assez à Yeong qui est plus son serviteur qu’un ami à ses yeux.

Juste parce que je les adore 😛

L’acteur Woo Do Hwan qui interprète les deux personnages a été superbe, il a su interpréter parfaitement les deux personnages avec beaucoup d’aisance et de naturel. On savait toujours qui était qui sans même avoir besoin d’entendre le nom du personnage. Cet acteur était un des meilleurs du drama et moi qui le découvrais pour la première fois n’ai maintenant qu’une hâte : le revoir dans d’autres dramas !

Kang Shin-jae, interprété par Kim Kyung Nam

J’avais déjà vu cet acteur dans Prison Playbook et mon dieu, il a changé ! Il a vraiment grandi et son jeu d’acteur a évolué dans le bon sens. J’ai adoré le personnage de Shin-jae et si Eun-sup n’existait pas, il aurait été mon coup de coeur. Très fidèle, il fait tout pour ses amis et la femme qu’il aime. Il m’a fait beaucoup de peine à aimer Tae-eul en secret et à souffrir. J’ai aimé son amitié avec Tae-eul, et se semblant d’amitié avec Lee Gon et Yeong. Shin-jae n’a vraiment pas eu une vie facile et au moment de la révélation sur son origine j’étais aussi bouleversée que lui. Tout ce qu’il traverse est tellement dur, c’est un personnage qui souffre beaucoup tout au long du drama, et cela très silencieusement. Les scène durant laquelle il découvre son vrai lui, celle avec sa mère adoptive également m’ont beaucoup touché. Cela me ravie qu’il ai une fin heureuse dans son monde lorsque le drama se termine.

La première ministre Koo, interprété par Jung Eun Chae

Je voulais parler rapidement de ce personnage qui m’a tellement énervé. Elle ne souhaite qu’une seule chose dans sa vie : le pouvoir. Elle était très violente avec sa mère, si égoïste. Et ce personnage m’a d’autant plus agacé qu’il ne sert en fait… à rien. Sincèrement, à la fin du drama je me suis demandée la raison de sa présence. Elle n’apporte rien à l’histoire. Je pensais qu’elle finirait par voler la flûte, ou autre mais en fait non. Elle ne dérègle rien, ne sème pas l’embrouille dans notre couple (et je ne m’en plains pas). Mais je n’ai pas vraiment compris son rôle dans l’histoire à part celui de parasite.

Lee Lim, interprété par Lee Jung Jin

Ce personnage est le méchant par excellence, il se croit tellement supérieur aux autres qu’il n’hésite même pas à se tuer lui-même. Tous les échanges de personnes qu’il effectue entre les deux mondes sont juste affreux. Il aurait été peut-être intéressant d’en savoir un peu plus sur lui, son passé ou d’avoir plus de moments entre lui et Lee Gon pour donner plus de sens à leur relation. On ne comprend jamais comment il est devenu ainsi. En tout cas j’ai détesté le personnage du début à la fin.

Fin, musique et réalisation

Comme dans beaucoup de dramas avec une romance à l’allure impossible, j’ai crains la fin. Mais heureusement je suis globalement satisfaite. Concernant les héros, dieu merci ils ne sont pas oubliés (j’ai eu peur qu’ils perdent respectivement leurs souvenirs, cela m’aurait beaucoup dérangé). J’aime le fait qu’ils se retrouvent chaque week-end, leur vie ne pourra jamais être normale mais ils font ce qu’ils peuvent car ils s’aiment véritablement. J’ai apprécié qu’on n’omette pas de nous présenter la fin des différents personnages et je suis satisfaite de ces fins 😉 Il y a juste quelques questions qui restent pour moi sans réponse (par exemple l’enfant avec le yoyo, je suis peut-être un peu lente d’esprit mais ce n’était pas très claire pour moi).

Les OST était plutôt bons et allaient bien avec l’ambiance du drama. J’ai apprécié que l’on n’ai pas des envolées lyriques permanentes et abusives comme dans certains dramas (The Heirs par exemple). Ici j’ai trouvé que les musiques intervenaient au bon moment et avec parcimonie. « Gravity » de Kim Jong Wan et « Maze » de Yongzoo sont mes préférées.

Gravity (OST)

La réalisation était jolie, très soignée. On a de beaux plans et j’ai trouvé que cela était même parfois voir souvent excessif. Par là je veux dire qu’on avait la sensation que le réalisateur voulait à tout prix faire de ce drama un blockbuster et ça se voyait à l’écran. Rien qu’avec le générique de début, on sent la volonté du réalisateur derrière. Il y avait parfois trop de ralentis aussi et de plans sur les visages des acteurs, surtout Lee Min Ho. C’était parfois comme une ode à Lee Min Ho avec le message subliminal « regardez il est beaaaaau ». Enfin, le découpage des épisodes était souvent assez similaire et au bout d’un moment, voir les épisodes se terminer sur nos deux héros se regardant langoureusement devenait redondant.

The King : Eternal Monarch n’est ni un chef d’oeuvre absolu ni le drama de l’année mais c’est une belle histoire qui n’évite pas les défauts mais devant laquelle j’ai passé un bon moment !

2 réflexions au sujet de “[K-drama] – The King : Eternal Monarch, retour royal pour Lee Min Ho”

  1. Effectivement, on se retrouve vraiment sur nos avis ! Je dois avouer que la boucle temporelle et l’enfant au yoyo font partie de ces incohérences que je reproche à la fin. Un petit manque d’explications qui auraient pu apporter un peu plus de profondeur encore aux univers. Aussi, je suis vraiment passée au-dessus du voyage temporel, parce que je ne pensais pas trouver de la logique dedans… Si je réfléchissais seulement deux secondes, c’était fichu. Donc j’ai fait comme si tout était très crédible ! XD

    Toujours un bonheur d’entendre parler de Woo Do Hwan. Et dire qu’il part le 6 juillet à l’armée… 😭😭😭

    Aimé par 1 personne

    1. Oui j’ai fais comme toi à la fin, j’ai arrêté d’essayer de comprendre ahah 😂 et comme tu dis, des explications auraient été intéressantes pour mieux développer l’univers !

      Snif… je vais me consoler en regardant ses dramas en attendant son retour 😔

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s