Corée, Dramas, Top

[Top 5 : scènes] — 18 Again

Bonjour à tous !

18 Again est un drama que j’ai finis très récemment et que j’ai vraiment adoré. J’ai eu surtout un véritable coup de foudre pour Lee Do Hyun, interprétant le jeune Hong Dae Young. Ce père qui a abandonné ses rêves pour s’occuper de sa femme et ses enfants en voit de toute les couleur dans la série, et il m’a fait énormement de peine par moment.

Il y a beaucoup de scènes que j’ai aimé et notamment celles entre Dans Jung et son mari, celui de 30 ans ou de 18 ans. Mais ce sont davantage les scènes entre Dae Young et ses deux enfants qui m’ont marqué. Je voudrais vous présenter cinq scènes que j’ai adoré.

Attention, il y a des spoilers ! Voici donc 5 des fois où Hong Dae Young a prouvé que sa famille était tout pour lui.

1 – Dae Young et Si Ah à l’hôpital , épisode 4

Pour remettre dans le contexte, en plein cours de sport, Si-Ah, la fille de Dae Young, s’évanouie. Son père, sous l’identité de Go Woo Young l’emmène alors à l’hôpital en urgence. Là-bas, le réalisateur met en parallèle cette scène avec une semblable déjà vécue par notre héros, lorsque sa fille était encore enfant.

Je me souviens avoir trouvé ce flashback extrêmement émouvant, bien que très court il n’en restait pas moins intense à mes yeux (cela aidé par la musique et le ralenti!). Cette scène du passé nous montre d’abord à quel point notre héros tient à ses enfants, que ce soit avant ou maintenant, mais également à quel point il est difficile et éprouvant d’élever des enfants à un si jeune âge.

Ce passage m’a vraiment marqué, le jeu d’acteur de Lee Do Hyun est prenant, il a tellement de prestance à l’écran ! En tant que spectateur on réalise à quel point Dae Young se démène pour sa famille, et c’est pour cela que ce que Si Ah dira après (« mon père n’est jamais là quand on a besoin de lui ») nous brise le cœur.

Mention spéciale : le passage durant lequel Si Ah découvre le carnet bancaire donné par son père était également très émouvant, sa fille réalise enfin que son père tient énormément à elle, aussi rabat-joie et donneur de leçon puisse-t-il être! Décidément les flashback n’ont cesse de me faire pleurer !

2- La scène des parapluies, épisode 3

J’aime beaucoup les flash-backs de 18 Again et celui-là est sûrement un de mes préférés. Pour mettre en parallèle une scène du drama dans laquelle Woo Young/Dae Young va acheter en vitesse des parapluies pour ses enfants, la fin de l’épisode nous montre un flashback similaire. Une manière de nous montrer que ses actes paternels n’ont rien de nouveau. Dans cet épilogue d’épisode, on peut voir Hong Dae Young aller chercher ses enfants à l’école et les abriter tous les deux avec son parapluie, sans s’abriter lui-même.

kdrama tweets on Twitter: "cloy 🤝 wtwif 🤝 intr 🤝 18 again 2020 dramas  with the best epilogue… "

J’ai beaucoup aimé ce passage pour deux raisons. D’abord la métaphore du parapluie : « On peut dire la taille de l’amour d’une personne quand il pleut. Même si vous utilisez un parapluie ensemble, vous pouvez clairement voir la taille de l’amour d’une personne en regardant la pente de celui-ci » dis Dae Young. Ensuite, si je m’attendais à avoir une scène romantique entre nos deux héros comme on en voit tellement dans les dramas (même si on y aura droit quand même), quelle a été ma surprise de voir plutôt une scène entre père et enfants. J’approuve le choix des réalisateurs d’avoir mis en avant cet amour paternel si fort que Dae Young voue à ses jumeaux. La scène est très touchante. Dae Young s’en veut de s’être trompé pour les dessins de moustache de ses enfants, mais ces derniers ne lui en veulent pas du tout. Le geste de les garder au sec sous le parapluie est à la fois si discret mais si beau !

3 – Dispute familiale au convenience store, épisode 1

Dans un registre plus comique, je voudrais présenter cette scène qui m’a donné envie de voir ce drama. Dae Young vient de changer de corps mais ne s’en est pas encore aperçu et il décide d’acheter à boire dans un magasin. Là il y trouve sa fille Si Ah qui y travaille à temps partiel. Supris et énervé il commence à la réprimander en affirmant être son père. Mais Si Ah ne le reconnaît évidemment pas et commence même à avoir peur de ce lycéen étrange, ce qui donne une situation particulièrement cocasse.

Pleine d’humour, cette scène donne vraiment le ton du drama : moitié attachant moitié humoristique. Parce que si notre héros aime réprimander ses enfants, c’est parce qu’il ne veut que leur bien. Lee Do Hyun est juste hilarant en trentenaire dans la peau d’un lycéen.

Mention spéciale : la scène où Dae Young réalise que deux hommes, Ji Ho et Ja Sung, sont amoureux de sa fille est aussi très drôle.

4 – Le match de basketball : père et fils se réconcilient, épisode 8

J’ai beaucoup aimé que cet épisode 8 soit principalement centré autour de la relation entre Hong Dae Young est ses parents. On apprend comment sa mère est morte, pourquoi sa relation avec son père s’est détérioré et on comprend chacune des deux parties. J‘aime la façon dont on nous montre que les enfants tendent souvent à reproduire le comportement de leur parents avec leur propre enfants, même sans le vouloir si ce n’est pas en voulant l’éviter. L’important est de s’en rendre compte.

La scène du match de basketball est très poignante. Notre héros s’adresse à son père en langue des signes, langue qu’enseignait sa défunte mère, pour s’excuser pour tout. A ce moment-là je me moquais de savoir comment le père croyait si facilement au fait que son fils ait rajeuni. Ce n’était pas l’important. J‘ai apprécié le choix des réalisateurs de choisir la scène de basket comme un moyen de réconcilier père et fils, et non notre couple principal comme dans le film américain, 17 Again. Comme d’habitude, Lee Do Hyun est au top.

5 – Da Jung réalise que Woo Young est en réalité Dae Young, épisode 14

Je ne parle pas ici de la scène de baiser qui fait débat, mais plutôt du moment juste avant, lorsque Da Jung comprend que Dae Young ne lui a pas menti, qu’il a vraiment rejeuni et qu’il est depuis le début de l’histoire à ses côtés. C’était un moment qu’en tant que spectatrice j’attendais avec énormément d’impatience. Si au début de l’histoire Dae Young nous est présenté comme un mari qui ne semble se préoccuper que de lui-même et passe son temps à boire, on réalise en vérité qu’il est totalement différent de ce qu’on pourrait croire. Dans son corps rajeuni il ne peut être là pour sa famille qu’uniquement dans l’ombre. Ainsi, jusqu’à cette scène décisive, Da Jung critiquait notre héros pour n’être jamais là quand elle ou leurs enfants avaient besoin de lui. Le moment où Da Jung réalise d’une part qu’elle a eu tord et d’autre part que son mari lui manque et qu’elle l’a sûrement blessé est plein d’émotions.

Mention spéciale : Je voudrais ici parler de la scène du dernier épisode dans laquelle Dae Young retrouve sa femme sur le pont, et lui assure qu’il ne regrette rien parce que, plus que le basket, son rêve à lui c’est elle et ses enfants . Abandonner le basket n’est rien à côté de les abandonner eux. Bien sûr on s’attendait à une telle scène, mais entendre le héros le dire de lui-même, et réitérer une nouvelle fois ses sentiments pour notre héroïne était quand même très beau 😉

1 réflexion au sujet de “[Top 5 : scènes] — 18 Again”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s