Avis dramas, Dramas, Japon

[J-drama] — Mon avis sur Last Cinderella et Minami-kun no Koibito

Je voudrais aujourd’hui revenir sur deux dramas japonais que j’ai visionné il y a longtemps, sûrement il y a 4 ans. Ces deux dramas japonais font partis des premiers dramas que j’ai vu ! J’ai décidé de les présenter ensemble car mes souvenirs sont si flous et étiolés que les avis seront plutôt courts.

Last Cinderella

Ma note : 15/20

Diffusé en 2013, Last Cinderella est un drama qui raconte l’histoire de Sakura, une femme de 39 ans qui travaille dans un salon de beauté mais qui ne fait pas attention à la manière dont elle se présente aux autres. Elle a également peur de tomber amoureuse. Lors d’une soirée, elle fait la rencontre de Hiroto, un jeune sportif beaucoup plus jeune qu’elle mais qui va la séduire. Sakura va également se faire courtiser par Rintaro, un ancien ami et manager du salon de beauté dans lequel elle travaille.

Je me rappelle avoir grandement apprécié Last Cinderella, car c’était une comédie romantique plutôt mature. L’histoire est une sorte de « Noona romance » à la japonaise, avec ses clichés certes, mais le thème de la différence d’âge est vraiment bien traité et le résultat n’est pas niais. Il y avait une alchimie entre les acteurs très appréciable !

L’héroïne, Sakura (Shinohara Ryoko) est très attachante et c’est une femme plutôt moderne mais qui n’a jamais eu de vrai relation. En amour, elle est donc assez « novice » ce qui donne lieu à des situations cocasses, surtout quand elle se fait courtiser par notre héros qui lui s’y connait en femmes. Pourtant, leur romance reste très mature, avec des baisers « réels » et pas de tabou autour de la question des relations sexuelles. J’avais apprécié l’actrice qui n’entrait pas dans un surjeu permanent, comme on peut le voir dans certains dramas japonais. Pour ce qui est du héros, interprété par Miura Haruma, je l’ai également apprécié. Même s’il est jeune il n’en reste pas moins mûr je trouve. Au début il apparaît comme un joueur et il ne prend pas sa relation avec Sakura au sérieux mais il va, évidemment, tomber amoureux d’elle. J’aime son courage et l’amour qu’il éprouve pour elle.

NB: Miura Haruma est un acteur japonais décédé cette année, il s’est en effet suicidé. Il n’avait que 30 ans.

Je voudrais également revenir sur le personnage de Rintaro (Fujiki Naohito), ami de l’héroïne qui est également amoureux d’elle. Il était très sympathique et essayait vraiment d’aider son amie, sans non plus trop franchir les limites (enfin, dans mes souvenirs). Comme tout bon personnage masculin secondaire, il ne retiendra par l’héroïne et la laissera avec le héros.

La fin du drama m’avait plu et je n’ai plus grand chose à redire. Last Cinderella reste une comédie romantique japonaise sympathique.

Minami-kun no Koibito : My Little lover

Ma note : 14/20

Minami-kun no Koibito est un drama japonais de 2015 qui est un remake d’une ancien drama japonais des années 1990. L’histoire est celle de Chiyomi (Yamamoto Maika), une jeune lycéenne amoureuse de son ami d’enfance, Minami (Nakagawa Taichi). Ce-dernier est très populaire au lycée. Un soir, Chiyomi se dispute avec ses parents à propos de son projet professionnel et s’enfui de la maison.

Minami kun no Koibito: My Little Lover - Rakuten Viki

Bon, on ne va pas se le cacher, Minami-kun no Koibito est une comédie romantique adolescente pure et dur. Cette série est tellement mignonne qu’en s’en est presque trop. Je me rappelle pourtant l’avoir plus ou moins apprécié, notamment grâce à cette petite touche fantastique qui donnait lieu à des scènes amusantes. Mais Chiyomi était un peu trop niaise pour moi, juste à courir après le héros, qui lui était comme toujours un vrai tsundere. Pour revenir sur la romance, puisqu’elle est le thème principal du drama, celle-ci est… mignonne (je suis à court de mot). Les deux acteurs ont une petite alchimie et l’évolution de leur sentiments, après qu’ils se retrouvent forcés à vivre ensemble est agréable. Les personnages secondaires sont, dans mes souvenirs, plutôt sympathique. On oubli pas de nombreux clichés : triangle amoureux, les baisers inattendus, l’amour d’enfance, et j’en passe.

Je conseille uniquement cette série pour ceux qui veulent une histoire avec une romance kawaii (il suffit de voir l’affiche) avec un soupçon d’originalité, mais ne vous attendez pas à un scénario tout en finesse. Ce n’est pas intrinsèquement mauvais, c’est simplement destiné à un public très précis. Aujourd’hui, je n’irais plus regarder ce genre de drama 😂.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s