Avis dramas, Corée, Dramas

[K-drama] — Kingdom saison 1 & 2 : des zombies à Joseon

Ma note : 17/20

Les dramas d’horreur ne sont pas vraiment ma tasse de thé, mais j’ai une amie qui adore ça. C’est donc ensemble que nous avons regardé la saison 1 de Kingdom pour enchaîner ensuite avec la deuxième qui est encore meilleure. Kingdom est un drama historique qui relève le défi d’être également un thriller horrifique doté d’une très belle réalisation.

Diffusé en 2019 et scénarisée par Kim Eun Hee (Signal), la saison 1 de Kingdom n’est constituée que de 6 épisodes et raconte l’histoire du prince héritier Chang (Joo Ji Hoon) qui va devoir quitter le palais pour des raisons politiques, accompagné de son garde personnel, Moo Young (Kim Sang Ho). Le Roi est gravement malade et la Reine (qui n’est pas la mère du prince héritier) cherche à tout prix à enfanter afin de devenir régente. Durant son voyage, le prince héritier va très vite découvrir qu’une maladie grave contamine son peuple, et il comprend très vite que le roi est atteint de cette même maladie. La saison 2 aussi composée de 6 épisodes et diffusée en 2020 fait directement suite à la première (fort heureusement).


Zombies et complots politiques

Après Train to Busan et Alive, je commence à être habituée aux zombies à la coréenne et c’est donc sans de trop grande craintes que je me suis lancée dans Kingdom. Le drama nous offre des zombies réalistes et terrifiants, avec ses moments bien sanglants et violents. Mais j’ai adoré ! Pourquoi ? Parce que les zombies apportent une dose de suspense et d’angoisse que je n’avais jamais ressenti dans un drama historique jusqu’alors (que j’ai eu peur pour mes personnages favoris !). Parce que les zombies dans le monde moderne, on commence à y être habitué, mais les zombies à Joseon c’est tout de suite moins courant. Voir nos personnages combattre les monstres et trouver des solutions pour leur échapper était tellement prenant. Mais ce que j’ai adoré plus que tout avec ce drama c’est l’histoire des zombies, qui ne sont d’ailleurs jamais qualifiés comme tels. En effet, contrairement à certains films vraiment axés sur l’aspect survie et dans lesquels on ne cherche jamais à faire disparaitre les zombies, ceux de Kingdom sont de vraies victimes d’une maladie extrêmement dangereuse qui se propage très vite (non ce n’est pas la covid-19 pour autant). Si dans la saison 1 on en sait peu sur la maladie et ses origines, la saison 2 nous offre une quantité de réponses ! Car oui, c’est une maladie et l’on recherche donc un remède.

Mais Kingdom n’est pas uniquement un drama d’horreur avec des zombies partout. Au contraire, il y a certains épisodes où les zombies se font rares et les complots politiques ou les plans pour lutter contre la maladie voient le jour. La Reine et son père étaient absolument terrifiants, toujours à tenter d’arrêter le héros, au point d’utiliser eux même les monstre à leur avantage. Si la Reine est assez absente de la saison 1, elle révèle son vrai visage dans la saison 2 et elle m’a fait parfois bien plus frissonner que les zombies ! Les complots politiques ne sont pas les plus originaux mais ils sont parfaits pour la série.

Evidemment, avec tant d’ennemis et de scènes de combats les pertes sont inévitables. Mais toutes les morts ne sont pas tristes, d’autres sont sadiquement plus réjouissantes (comme dans Game of Thrones si je peux me permettre de comparer). Par ailleurs, face aux zombies, nombreux sont les personnages qui se révèlent soient très lâches et égoïstes, soit au contraire très courageux. J’étais tant admirative face à la bravoure de certains qu’atterrée par la couardise et l’égoïsme d’autres. Seul le prince Chang semblait se dresser, parfois presque seul contre tous, pour tenter de sauver des vies innocentes. Et c’est pour ça qu’on l’aime.

Des personnages intéressants mais un manque de relation

Durant leur périple, le prince et son garde vont rencontrer différents individus qui vont les accompagner pour tenter eux aussi de vaincre la maladie. Que dire ? Outre les très bons jeux d’acteurs, je me suis également attachée à beaucoup de personnages. J’ai adoré le garde du prince héritier qui était vraiment adorable et qui faisait tout pour protéger son maître (et ami). J’ai adoré Young Shin (Kim Sung Kyu) qui va réparer ses erreurs (car oui, c’est aussi de sa faute tout de même) en combattant comme un fou les zombies et en mettant plus d’une fois sa vie en danger pour sauver les autres. J’ai également aimé Min Chi Rok (Park Byung Eun), que l’on rencontre dans la saison 2 et qui va s’allier au prince Chang. Ce fut un coup de coeur immédiat. Jo Bum Pal (Jung Sok Ho) était à la fois un peu idiot mais finalement attachant à sa manière et jamais méchant. Son évolution était intéressante à suivre, même si l’on se demande comment il arrive à survivre. Le personnage qui m’a bizarrement le moins plu est celui interprété par Bae Doo Na, Seo Bi. L’actrice est très bien et le personnage n’est en rien méchant mais je ne sais pas. Je la trouvais froide, j’avais vraiment du mal à m’attacher à elle. Seo Bi n’en reste pas moins très courageuse et son rôle est crucial pour comprendre la maladie. Enfin, le prince Chang est un peu ce héros parfait, droit et juste (et très beau, dixit mon amie) mais aussi tellement attachant. Sous ses airs froid, il tient beaucoup à son peuple et à ses proches et je suis persuadée qu’il ferait un excellent régent.

Lee Chang, prince héritier dans toute sa splendeur

Cela étant dit, je dirais que le point faible de cette histoire est le développement des personnages ainsi que leurs relations, ou devrais-de dire l’absence de relations. J’ai été très déçue de voir certains personnages n’échanger que deux répliques par épisode, voire zéro. Je pense à Seo Bi et Young Shin par exemple qui se rencontrent dans l’épisode 1 et qui n’échangeront pas le moindre mot par la suite. Il en va de même avec Young Shin et le prince Chang. En fait, Young Shin parle avec peu les autres ce qui est très dommage car on nous empêche de connaitre encore plus son histoire et sa personnalité. Je soulignerai d’ailleurs que les histoires des personnages auraient pu être encore plus développés. Ce manque d’interactions m’a vraiment marqué, car si nos héros avaient des ennemis bien connus, ils n’avaient pas des amis à proprement parlé (mais plutôt des alliés). Il y avait pourtant beaucoup à exploiter je trouve ! Seo Bi aurait pu éprouver de la rancune envers Yong Shin, une amitié ou une relation plus tendue aurait pu se former entre Young Shin et le prince Chang (lié au passé de deux hommes) ou entre ce dernier et Seo Bi. Je précise que je n’attendais aucune romance mais juste des relations et plus de sentiments, pour ne pas avoir que complots politiques et zombies. Le développement des personnages est pour moi crucial dans une série et même s’il y en avait un pour chaque protagoniste, ce développement était trop personnel et n’était jamais le résultat d’interactions avec d’autres. La saison 2 est un peu meilleure que la saison 1 de ce point de vu là.

Seo Bi

Pour finir sur une note plus positive, je dois parler de la très belle réalisation de ce drama, par Kim Sung Hoon. Les scènes de combat étaient très bien filmées, on avait l’impression d’être avec les personnages. Je retiens également des paysages incroyables (comme une forêt blanche en hiver) qui m’ont donné envie de partir voyager en Corée plus que jamais ! Les costumes sont également magnifiques, et mêmes les Robles blanches couvertes de sang semblent avoir un certain charme. Pas d’OST chantés dans Kingdom, mais des musiques sombres qui vont très bien avec l’ambiance de la série.

J’espère vivement qu’une saison 3 verra la jour, car la fin est assez ouverte. J’ai hâte de regarder le spin off avec Ashin (Jun Ji Hyun) censé sortir cette année 😉

Sources images : 1, 3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s