Avis dramas, Corée, Dramas

[K-drama] — I’ll Go to You When the Weather is Nice : drama chaleureux et humain

Ma note : 17/20

Un charme unique. Je ne sais comment décrire autrement ce drama. I’ll Go To You When The Weather is Nice est un drama de 2020 avec Park Min Young et Seo Kang Joon. Même si j’avais prévu de le voir à sa sortie, j’avais finalement loupé l’occasion. L’hiver et la froideur de février m’ont motivé pour me lancer. Et que dire si ce n’est que j’ai beaucoup aimé ! Ce drama a des petits défauts et ne plaira clairement pas à tous mais il est unique et très beau.

Mok Hae Won (Park Min Young) est une violoncelliste qui décide un jour d’abandonner sa vie urbaine pour quelques temps. Elle retourne vivre à la campagne chez sa tante, chez qui elle avait vécu adolescente. Elle retrouve au village un ancien camarade de classe, Im Eun Seob (Seo Kang Joon), propriétaire d’une librairie. Les deux anciens camarades vont rapidement se lier et tomber amoureux, s’aidant l’un et l’autre à guérir des blessures passées.

Un drama hivernal réconfortant

Je voudrais commencer par parler de la réalisation et de la photographie du drama. L’histoire se passe à la campagne et nous avons de très beaux plans. Si vous aimez les paysages enneigés et/ou ruraux ce drama est fait pour vous ! Mais certains intérieurs, notamment la librairie Bonne Nuit de notre héros, dégagent une vraie atmosphère accueillante, confortable. Je n’ai pas eu de coup de coeur pour les OST mais ils sont doux et chauds et sont en total symbiose avec l’ambiance générale du drama. Les écouter après coup m’a permis de les apprécier encore davantage, ce sont vraiment des musiques qu’on a envie d’écouter bien au chaud chez nous tandis qu’il neige dehors. J’ajouterai enfin que les dialogues étaient beaux, parfois même poétiques.

« I See You » — Giryeon

Puisqu’on parle de l’ambiance, je ne sais même pas comment la décrire. Il y a quelque chose qui se dégage de ce drama que je n’ai encore jamais trouvé ailleurs et c’est vraiment très agréable. Le rythme est très lent mais ce n’est pas un problème, c’est même ce qui fait tout le charme de l’histoire. Je comprends que certains n’apprécient pas mais j’ai personnellement beaucoup aimé. Je qualifierai même davantage le rythme de doux plutôt que lent. Je ne me suis jamais ennuyée. Mais il y a quand même eu des passages un peu redondants. Je pense par exemple aux flash-backs qui étaient trop présents et qu’on avait l’impression de connaître par coeur. Certes on cherche parfois à nous montrer différents points de vu mais c’était de trop pour moi. Les derniers épisodes ont également eu tendance à s’étirer, l’histoire de famille de Mok Hae Won et le manque de communication entre les trois femmes m’ont posé problème car l’histoire semblait faire du sur place. Alors que le drama était vraiment chaleureux, leur histoire a commencé à me peser.

L’histoire de When The Weather Is Nice a beau se passer en hiver, c’est un des dramas les plus chaleureux que j’ai pu voir. Les personnages principaux peuvent paraître assez froids au premier abord, assez solitaires également, mais il se révèlent vraiment bons et attachants. J’ai plus ou moins aimé tous les personnages, même si certains m’agaçaient par moment. Je pense à l’ancienne meilleure amie de Hae Won qui m’agaçait vraiment à faire sa victime et à tourner autour de Eun Seob. Eun Sil était également pénible par moment, je n’aimais pas trop sa personnalité. La soeur de notre héros, Im Hui (Kim Hwan Hee), est un petit rayon de soleil ! J’aurais aimé que sa relation avec son frère soit encore plus exploitée car je les trouvais vraiment adorables, une de leur scène m’a beaucoup touché. Les autres membres du club de lecture sont tous sympathiques mais c’est surtout Lee Jang Woo, interprété par Lee Jae Wook, qui m’a captivé et m’a beaucoup fait rire. J’adore cet acteur et j’espère le revoir bientôt car il est très talentueux (je n’ai malheureusement pas accroché à Extraordinary You et je ne compte par regarder Do Do Sol Sol La La Sol). J’étais vraiment contente qu’il soit mis en avant et j’aime comme il se lie d’amitié avec Hae Won.

Jang Woo

Le personnage de la tante, Shim Myung Yeo (Moon Jung Hee) était extrêmement intéressant (elle peut être pénible !) et j’ai adoré qu’on s’intéresse en profondeur à son histoire qui se révèle bien plus terrible qu’on ne le croit. J’aurais aimé en savoir plus sur sa relation avec Cha Yun Tek à la fin car j’aimais beaucoup leur histoire. Le personnage de la mère de Mok Hae Won a été un peu sous-exploité et c’est dommage. Beaucoup de personnages sont blessés mais When The Weather is Nice est un vrai healing drama : les personnages évoluent peu à peu, apprennent à s’aimer et à se reconstruire et c’est pourquoi ce drama est si chaleureux.

When The Weather is Nice aborde enfin de nombreux thèmes avec beaucoup d’humanité et de justesse. Je pense à la question de l’adoption (et de l’abandon d’enfant), à la violence conjugale, au harcèlement scolaire. Les relations familiales, amoureuses et amicales sont explorées de manière intéressante sans jamais être clichées.

Une belle romance

Olalalala. Cette romance m’a énormément touché par son naturelle, sa douceur, sa chaleur ! Nos héros, Hae Won et Eun Seob se connaissent un petit peu au début de l’histoire, étant anciens camarades de classe, et cela permet d’éviter des scènes de rencontre typique. Cela n’empêche pas Hae Won et Eun Seob d’apprendre à se connaître. La romance se met en place très rapidement et j’ai adoré tous leur moment de couple. Parfois l’histoire perd de sa saveur quand les personnages se décident à être ensemble, ici c’est loin d’être le cas, c’est même leur couple qui fait la force du drama. Leur moments de vies sont adorables et réconfortants, on en est presque jaloux ! Pas de toxicité, pas de manque de communication, d’irrespect ou de violence dans ce couple. Les deux héros vont s’aider, s’écouter et s’aimer.

Pourtant cette romance ne nous paraît pas si simple à première vu quand on voit comment sont les personnages : très renfermé sur eux-mêmes, voir froids sans le vouloir. Im Eun Seob est un personnage que j’ai adoré, et je pense que Seo Kang Joon était parfait pour le rôle. On veut prendre Eun Seob dans nos bras quand il va mal mais on voudrait aussi être réconforté par lui car c’est effectivement un personnage très chaleureux et prévenant, comme le comprend très vite Mok Hae Won. Il est très fermé et très solitaire mais grâce à Hae Won et Jang Woo notamment il va s’ouvrir aux autres. Il a un passé difficile mais il va apprendre à se redresser.

De l’autre côté nous avons Hae Won interprétée par Park Min Young qu’on ne présente même plus. J’adore cette actrice (que je retrouvais pour la 6ème fois) et son jeu était vraiment très bon dans ce drama. De toute façon, la présence de Park Min Young dans un drama est souvent une valeur sûre en soit ! Si j’ai beaucoup aimé son personnage au début, il m’a davantage agacé vers la fin. Hae Won n’a pas vraiment cherché à comprendre totalement sa tante et sa mère mais surtout j’ai été très déçue par sa décision dans le dernier épisode. Je comprends totalement qu’elle se cherche et qu’un retour à sa vie d’avant était inévitable, mais une séparation n’était pas obligatoire. Ils auraient pu rester ensemble et avoir une relation à distance le temps que Mok Hae Won se trouve et choisisse ce qu’elle voulait faire. Elle a été assez égoïste dans sa décision et même si penser à soi est une bonne chose, je lui en voulais tout de même.

En dehors de cette magnifique romance, nous avons quelques romances secondaires, qui aboutissent ou non, parce que la vie c’est ainsi : tout ne fonctionne pas forcément. J’ai beaucoup aimé l’histoire d’amour entre la tante de Hae Won et Cha Yun Tek. L’histoire de Jang Woo et Eun Sil m’a par contre moins convaincu car j’avais du mal avec Eun Sil (peut-être que je ne la trouvais pas assez bonne pour lui ? 😂). Mais si Jang Woo est heureux alors ça me va. L’histoire d’amour entre Im Hui et son camarade était plus hilarante que romantique.

La fin du drama est peut-être un peu trop rapide, j’aurais aimé en savoir plus. Je n’ai pas compris ce qui allait se passer entre certains personnages. Oui la fin est belle, mais ? Il me manquait quelque chose.


When The Weather is Nice est un drama qui accorde beaucoup d’importance aux personnages et à leurs sentiments. Même si j’ai davantage préféré la première partie du drama par rapport aux derniers épisodes, un peu trop dramatiques pour moi, l’histoire en général reste très belle.

Pour ceux qui aiment les dramas tranche de vie et les belles histoires d’amour sans problèmes de couple majeurs, cette série est une valeur sûre 😉

Sources images : 1, 2, 3

2 réflexions au sujet de “[K-drama] — I’ll Go to You When the Weather is Nice : drama chaleureux et humain”

  1. Quand j’ai vu la notification, je me suis précipitée pour lire ton avis ! 😅 Et je me rends compte qu’on se rejoint sur beaucoup de points : ce charme très particulier qui se dégage du drama, une romance très naturelle et attachante et enfin la décision finale dont on aurait bien voulu se passer toutes les deux ! ^^

    Je suis vraiment contente qu’il t’ait plu aussi, et pour le coup, je te conseillerais bien le film Little Forest qui a le même genre de rythme et qui m’avait lui aussi fait beaucoup de bien, avec sa bonne cuisine coréenne et son environnement en pleine campagne ! ☺️

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s