Avis dramas, Dramas, Thaïlande

[Thai-drama] — A Tale of Thousand Stars, et si l’on avait une deuxième chance ?

Ma note : 17/20

Cet avis s’avère être le 100ème article de mon blog (déjà !) et c’est assez amusant que le drama dont je m’apprête à parler se nomme A Tale of 100 Stars 🙂 J’ai adoré ce drama et je ne m’y attendais pas vraiment à vrai dire. Je pense que l’on tient ici une des meilleures production de la GMMTV : l’histoire est très bien menée, la romance est au point et la réalisation est très agréable également.

A Tale Of Thousand Stars est un drama thaïlandais diffusé entre le 29 janvier 2021 et le 2 avril 2021. La série une adaptation du roman thaïlandais du même nom. Le drama est réalisé par Backaof Noppharnach Chaiwimol qui est, je pense, un des meilleurs réalisateur de la GMMTV. On lui doit notamment He’s Coming To Me, Dark Blue Kiss ou Our Skyy. C’est aussi lui qui a tenté de rattraper le désastre 2gether avec Still2gether. A Tale of Thousand Stars raconte l’histoire de Tian (Mix Sahaphap) un jeune homme qui mène un mode de vie aisé mais qui est atteint d’une maladie cardiaque. Un jour, il doit subir une transplantation cardiaque dans l’urgence. Curieux de découvrir l’identité du donneur qui lui a sauvé la vie, Tian va apprendre que la personne décédée, Torfun (Aye Sarunchana), était une jeune femme enseignante volontaire à la compagne et morte suite à un accident de voiture. Tian va décider de reprendre le poste d’enseignant volontaire pour exaucer le voeux final de Torfun. Au village, Tian va rencontrer les enfants et le chef militaire (oups, non, garde forestier car un militaire ne peut pas être gay) de la zone, Phupha (Earth Pirapat). Bien que leur relation ne démarre pas de la meilleure manière, les deux vont se rapprocher et apprendre l’un de l’autre tandis que Tian va également devoir s’adapter à la vie de la campagne.

NB : Cet avis contient des spoilers

Une histoire qui apporte un vent de renouveau dans l’univers des BL thaïlandais

Après Manner of Death, je suis très heureuse de voir que de plus en plus de BL thaïlandais commencent à sortir des sentiers battus pour ne plus nous offrir uniquement des histoires d’étudiants en ingénierie. A Tale of Thousand Stars a été pour moi une véritable réussite de ce point de vu. Pour la première fois depuis longtemps dans un BL thaïlandais, j’ai adhéré à l’ensemble de l’histoire et pas uniquement à la romance. Je me suis attachée aux personnages, y compris à ceux secondaires, ces derniers ayant une vraie utilité et ne faisaient pas partie du décors.

Mix, Earth et les enfants

Je dois dire que dès le premier épisode j’ai été captivé par l’histoire, et surtout par le personnage de Tian. Ca ne m’arrive pas souvent d’être autant attachée à un personnage principal mais pour Tian j’ai eu un coup de foudre immédiat. J’aime les personnages imparfaits comme lui, qui se cherchent et qui vont évoluer tout au long de l’histoire. Tian est un personnage très attachant qui fait des erreurs et qui apprend beaucoup. C’est aussi une personne très gentille, sensible, et j’ai eu plus d’une fois envie de le prendre dans mes bras. Pour moi, A Tale of Thousand Stars c’est aussi un récit initiatique. Tian est un étudiant (faculté d’ingénieur, un hasard ? 😂) qui ne sait quoi faire de sa vie, qui ère sans but. Se voir offrir soudain une deuxième chance, une deuxième vie même, va lui donner envie d’expérimenter des choses nouvelles et sa source d’inspiration sera Torfun. Malgré l’absence « vivante » du personnage, elle sera toujours là dans les souvenirs et les pensées des autres et j’ai trouvé ça très beau. Je félicite Mix pour son travail, il a donné vie au personnage et je ne vois personne d’autre que lui dans ce rôle.

Pour revenir à Tian, c’est à travers ses yeux que l’on va découvrir le village et tous ses habitants. Après I Told Sunset About You et Manner of Death, cela fait du bien de voir des histoires qui ne se passent pas à Bangkok ou tout simplement dans des grandes villes. Je me suis attachée à tous les enfants mais aussi au chef du village et son fils, les militaires et même ces villageois bourrus. J’aime la façon dont l’histoire prend soin de ne pas se concentrer uniquement sur la romance mais aussi sur les personnages en soit et toutes les relations. Tian n’est pas un professeur, il va apprendre, il va grandir. Je reste quand même sceptique quant à ses méthodes pédagogiques, à part apprendre à faire des avions en papier, des cerf volants ou à se brosser les dents, il ne fait rien d’autre. Ses cours manquaient quand même de contenu, mais bon on s’en passera ! Tian va aider les villageois comme il peut mais tout ne va pas nécessairement se passer comme prévu et il va devoir faire beaucoup d’efforts pour être accepté, chose qu’il souhaite profondément. Parce que Tian est un personnage sincère et j’ai beaucoup apprécié cela. J’aime beaucoup la fin du personnage, son choix de vie et les décisions qu’il prend pour lui-même. Je suis seulement déçue que, même à la fin, ses parents le forcent dans ses d’études, j’aurais aimé qu’il s’affirme encore davantage.

A Tale of Thousand Stars nous offre plusieurs histoires parallèles, outre la romance principale. Nous avons l’évolution de Tian, ses problèmes de santé, l’affaire avec le thé et surtout le secret de Torfun qui est comme une épée de Damoclès pour Tian. Il y a quelque chose que je n’ai pas trop aimé dans l’histoire, c’est la façon dont tout le monde va accuser Tian d’avoir caché la mort de Torfun. Tout retombe sur lui lors de la grande révélation, alors même que ce sont les militaires eux-mêmes qui lui avaient demandé de cacher la vérité. J’ai vraiment été agacé de voir Tian devenir un bouc émissaire. Ce sont les épisodes 8 et 9 qui m’ont le plus déplu. Je suis aussi énervée par la façon dont le docteur va mettre son nez dans la vie privée de Tian sans respecter son secret médical. Ce n’est pas parce qu’il est médecin qu’il peut avoir accès à toutes ses informations et encore moins les divulguer à d’autres. J’aime le personnage mais il a ici dépassé les bornes.

A part quelques petits hic scénaristiques par-ci par-là, l’historie reste cohérente et le rythme est vraiment bien mené. Avec un épisode par semaine ce peut être difficile de s’ennuyer mais ça m’est déjà arrivé avec des dramas de la GMMTV donc bon. J’attendais toujours les vendredi avec impatience !

Une histoire d’amour douce et réaliste

Wouaw. Je ne suis pas une fan de Earth et nous avions ici le premier rôle de Mix mais je ne mentirai pas en disant que l’alchimie est là. Même si les scènes intimes sont rares, je peux vous dire que l’on ressent totalement l’amour qui lie nos deux héros, avec beaucoup de douceur et de sincérité. Entre leurs regards qui parlent d’eux-même, leurs dialogues plein de sous entendus, leur flirt incessant et leurs câlins juste adorables, nous étions comblés. C’est d’ailleurs le premier drama dans lequel j’ai ressenti à quel point une étreinte peut être encore plus puissante et suggérer autant de sentiment qu’un baiser. J’aime vraiment ce couple, l’évolution de leur sentiments est très bien montrée. Nous avons le droit à différentes scènes « dramatiques » mais heureusement ce n’est jamais trop exagéré (les personnages guérissent d’ailleurs plus que rapidement ! 🤔). Mix et Earth semblent partager une vraie amitié derrière les scènes et c’est vraiment un plaisir de voir cela, j’espère qu’ils ne seront pas pris dans une spirale de fan service et fanmeeting….

Ma grande crainte lorsque j’ai commencé le drama était la question de la transplantation cardiaque. J’ai eu très peur qu’on nous fasse croire que Tian tombait amoureux de Phupha parce qu’il avait le coeur de Torfun et inversement. Je ne voulais pas de fantastique. Torfun aimait Phupha mais heureusement, les choses sont mises au clair très rapidement quant aux sentiments de ce dernier pour la jeune fille, et j’ai A-DO-RÉ cela ! Ouf, pas une énième catastrophe de la GMMTV avec un scénario qui part en cacahuète. La romance est vraie, elle vient de Tian et de Phupha, Torfun n’a rien à voir là-dedans si ce n’est le fait que c’est elle qui a mené Tian au village.

Phupha et Tian

La seule critique que je ferais en parlant de ce couple concerne Phupha et ses réactions dans les derniers épisodes. Je n’ai pas trop apprécié la façon dont il va répéter à Tian de s’en aller (il va même décider arbitrairement son départ). Je comprend qu’il considère que vivre dans le village n’est pas un « bon » futur mais je déteste ce cliché de « je décide ce qui est bon pour toi ». je préfère une vraie discussion calme et posé. Que Phupha conseille Tian je veux bien, mais pas qu’il décide pour lui. J’ai trouvé que c’était assez violent. De plus, le fait qu’il connaisse le père de Tian était peut-être aussi un peu gros, c’est aussi un cliché assez courant. Phupha a confiance en Tian et il veut le meilleur pour celui-ci, mais sa façon de le repousser et de le blesser dans les épisodes 8 et 9 m’ont vraiment déplu. Heureusement tout fini bien à la fin (la scène de l’aéroport a beau être un cliché aussi, je ne me lasse pas de celui là quand il est aussi bien fait 😍)

Musique et réalisation

J’ai vraiment été très agréablement surprise par la réalisation de ce drama. J’avais perdu espoir en la GMMTV mais ce drama m’a montré que non, il pouvait toujours y avoir de bons drama ! J’ai d’abord aimé l’absence de ces bruitages incessants qui font de plus en plus parti intégrante des dramas thaïlandais et qui m’épuisent à force d’utilisation. Ensuite, je remarque que les placent de produits se sont faits plus rares dans cette histoire et lorsqu’il y en avait, c’était introduit de manière relativement subtile. Je reste encore traumatisée par The Gifted 2 dont certains extraits étaient dédiés entièrement aux produits à mettre en avant.

J’ai aussi beaucoup aimé les beaux plans de nature dans ce drama, la manière de filmer les visages des acteurs et surtout leur regards. J’ai beaucoup pensé à la façon dont Krist et Singto se regardaient dans SOTUS parce qu’ici c’était pareil. Les regards que Mix avaient parfois… c’était tellement intense et je remercie les réalisateurs d’avoir insisté la dessus avec beauté. J’ai vraiment aimé l’atmosphère du drama, le village était chaleureux.

Concernant les acteurs, je ne suis toujours pas totalement convaincu par Earth mais c’est définitivement son meilleur rôle. J’ai l »impression qu’il ne dégage pas d’aura comme d’autre acteurs mais son alchimie avec Mix a réussi à combler ce manque. Et parlons de Mix… je vais définitivement suivre cet acteur ! Pour un premier drama, il a fait un excellent travail ! Son jeu n’est pas incroyable, certaines scènes de pleurs n’étaient pas parfaites, mais cet acteur a « un quelque chose en plus ». Ce n’est pas pour rien que j’ai été captivé par Tian dès l’épisode 1. C’est le genre d’acteur qui attire mon regard et qui a une présence à l’écran. Parfois ses expressions sonnaient totalement justes. Les autres acteurs ont été bons également, les enfants étaient adorables et partageaient une vraie alchimie avec Mix !

Petit MV hihi

Pour finir, j’ai beaucoup aimé les OST de ce drama, qui conviennent parfaitement à l’ambiance de l’histoire, sans aucun doute. Je ne peux pas m’empêcher de penser à cette histoire quand j’entends des bruits de flûte XD .


A Tale of Thousand Star est définitivement un drama que je conseillerai pour ceux qui aiment les jolies romances mais pas que. Parce que c’est aussi un drama centré sur l’évolution de son personnage principal et cela est non négligeable. Merci la GMMTV pour ce drama et j’espère que nous aurons le droit à d’autres oeuvres de qualité cette année.

Je voudrais juste finir par un petit coup de gueule. En cherchant une image du drama sur internet je suis tombée sur l’article suivant : « One step forward, One step back ». Je suis choquée d’apprendre qu’en Thaïlande, pays qui produit autant de BL, on censure les scènes d’amour entre deux femmes. Parce que les GL ne rapportent pas autant de sous que les BL il faut censurer ? On trouve cela moralement inacceptable alors même que dans beaucoup de BL on a des scènes d’agression sexuelle, que dans beaucoup de dramas thaïlandais – mettant en scènes des romances tant hétérosexuelles qu’homosexuelles – il y a des viols qui sont totalement acceptés, banalisés ? Je suis outrée.

Images : 1, 2

6 réflexions au sujet de “[Thai-drama] — A Tale of Thousand Stars, et si l’on avait une deuxième chance ?”

  1. J’ai adoré ce lakorn: les parallèles entre Torfun et Tian (elle ne passe pas pour la fauteuse de troubles), l’alchimie entre nos deux amoureux, l’écriture et la réalisation, les enfants et la vie au village, les musiques magnifiques ❤
    L’article que tu as partagé m’a mise en colère mais je ne suis pas surprise, j’ai lu plusieurs articles sur la culture du viol (deux mots en thaïlandais existent pour qualifier le viol) mais c’est récent qu’on parle du manque d’exposition d’amours féminins… Connais tu IStories du réalisateur de I told sunset about you? 4 histoires autour de la communauté LGBT : une femme transgenre, un couple de femmes dont l’une est bi, deux femmes attirées l’une par l’autre et plusieurs hommes homosexuels. L est de loin le meilleur mais les trois autres ont des défauts non négligeables… la chaîne yt shaleshoulder filmmaker poste des courts ou séries de gl 🙂 Excellente critique et bravo pour la 100e!

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis totalement d’accord, je me suis attachée à Torfun et je suis vraiment contente d’avoir un rôle féminin aussi bien fait dans un Bl, parce que c’est rare ! Je me souviens que j’étais plus avancée que toi quand tu avais commencé le drama, je suis super heureuse que tu ai aimé aussi parce qu’il était vraiment bien 😍 j’aurais beaucoup aimé voir les retrouvailles entre Tian et les enfants à la fin 🥺
      Je connaissais aussi cette histoire de culture du viol et à chaque fois ça me met en colère… mais là qu’on censure des GL alors que la moitié des dramas thai sont des BL… 😤

      Je ne connais pas du tout IStories, mais ça m’intéresse beaucoup! J’irais jeter un coup œil à ça et à la chaîne dont tu m’as parlé, merci des conseils comme toujours ! 😋

      Aimé par 1 personne

      1. Tout à fait, il en faut plus! Je suis contente d’avoir poursuivi et d’avoir lu ton avis, c’était super ❤ Oui c'est dommage TT Les BL ramènent beaucoup d'argent sans parler des fétichistes= femmes hétéro. Mais c'est minable en effet…

        Pas de souci!

        Aimé par 1 personne

  2. On dirait que c’est une habitude, je suis souvent en train de regarder le drama quand tu poste ton avis ! 😁

    Et pour le coup, je remarque qu’on a des avis assez proches, peut-être simplement le ressenti qui a été différent ! Je pense en tout cas qu’on se rejoint vraiment sur la belle surprise de Mix, j’ai hâte de voir ces prochains projets. Mais en tout cas, j’étais bien contente de regarder ce drama qui relève le niveau des dramas de GMM TV ! 😊

    Enfin pour ton coup de gueule, je ne peux qu’être d’accord avec toi. Il est temps que les choses changent… 😢

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai hâte de lire ton avis détaillé 😆

      finalement, on se rejoint quand même beaucoup en matière d’acteur, je sais qu’on a aussi le même coup de cœur sur Woo Do Hwan et toi aussi tu as vu en Mix une belle surprise ! 😋 (j’ai vu qu’il était dans un boys band Thaïlandais qui s’appelle Cute Chef… je suis tombée sur un MV et c’est assez gênant parce que ça fait très pseudo idol j’ai eu honte pour Mix 😂😭😂, je préfère qu’il continue sa carrière d’acteur!)

      J’aime

      1. Oui, c’est vrai qu’on se rejoint vraiment sur les acteurs, à quelques exceptions près comme les dramas ! 😁 Au moins, ces points communs laissent toujours plus de chance à l’autre d’aimer un acteur ou un drama, je trouve que ça encourage à essayer finalement ! 😊

        Et j’oubliais : félicitations pour ton 100ème article ! 🥳🎉

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s