Avis dramas, Corée, Dramas

[K-drama] – Ji Chang Wook et Park Min Young luttent pour la vérité dans Healer

Ma note : 18,5/20

Healer est un drama que j’affectionne beaucoup 💛. La première fois que je l’ai vu, lors de mes premiers pas dans le monde des dramas coréens, j’avais adoré, mais après avoir regardé beaucoup d’autres dramas, j’avais oublié pourquoi j’avais autant aimé (c’est possible !). Je l’ai revu ensuite avec ma mère, puis un an plus tard avec une de mes amies qui ne l’avait pas encore vu. Autant dire que je connais bien ce drama et le revoir me fais toujours autant plaisir !

Healer est un drama de 2014 qui raconte l’histoire de Chae Yeong-Shin (Park Min Young), une jeune journaliste qui travaille dans un petit journal et qui tente par tous les moyens dd’obtenir les informations qu’elle souhiate. Son idole est Kim Moon Ho (Yoo Ji Tae), un célèbre reporter. D’un autre côté, Seo Jung Ho (Ji Chang Wook) est ce qu’on appelle un coursier de nuit :avec l’aide d’une hackeuse professionnelle (Ki Mi Kyung) il effectue des missions souvent illégales moyennant finance. Un jour, il est contacté par Kim Moon Ho, lui demandant d’enquêter sur Yeong-Shin. C’est alors que les vies de nos trois personnages vont se croiser, à leur risque et péril.

LE drama qui mélange action, mystère et romance à la perfection

J’ai vu beaucoup de dramas et c’est sans aucun doute que je me permets de dire qu’Healer est un drama qui réussi parfaitement à mélanger les genres. Action, mystère, romance, comédie, amitié : tout est là et parfaitement dosé. Chacun peut trouver son bonheur dans cette histoire au scénario intelligent et parfaitement maîtrisé, du début à la fin. Le premier épisode pose les bases de l’histoire mais très vite nous entrons dans le vif du sujet. Chaque épisode a son lot de rebondissements mais aussi ses moments drôles et romantiques. Le suspense est très bien maîtrisé : nous avons nos réponses au compte goutte, nous connaissons parfois les secrets de chacun mais nous attendons de savoir quand ces secrets seront révélés.

J’ai commis un crime. Mon crime est mon silence.

Kim Moon Ho

Le drama est très tourné vers le monde du journalisme mais l’approche était très différente d’un drama comme Pinocchio. On voit un trio constitué d’une journaliste en herbe, d’un grand reporter, et d’un coursier de nuit se battre pour faire éclater la vérité. Plusieurs enquêtes s’enchaînent ou se passent en simultanées, chacun cherchant à obtenir des informations tant sur sa vie que sur celle des autres. Car nos personnages sont liés par des évènements passés que nous découvrons au fil de l’histoire. Certains sont là pour le mettre des bâtons dans les roues, notamment le grand frère de Kim Moon Ho, Kim Moon Shik. Mais la plupart des méchants ne sont pas tout noirs. Tous les personnages étaient humains à leur façon, personne n’était vraiment dupe ou ne prenait des décisions irréfléchies.

Healer et Yeong Shin en pleine enquête

De plus, à travers les différents affaires, le drama aborde des sujets comme la corruption ou le contrôle des médias, notamment à la botte d’entreprises et de personnalités très influentes. Healer est par exemple le seul drama que j’ai vu et dans lequel j’ai entendu parler de radio pirate. D’autres sujets comme la maltraitance d’enfant et l’adoption sont abordés avec une grande justesse.

Des personnages soigneusement écris

Comme toujours, quand on s’attache aux personnage d’un drame, le visionnage est beaucoup plus facile. J’ai énormément aimé les personnages principaux, c’était un réel plaisir de les voir évoluer ensemble, travailler ensemble, et apprendre à se connaître. Même les personnages secondaires n’étaient pas laissés de côté, comme le policier, la mère de Chae Yeong Shin ou toute notre équipe de journalistes de Someday News. Beaucoup de personnages secondaires comme les journalistes ou les collègues du père de Yeong Shin rajoutent beaucoup d’humour à l’histoire.

Chae Yeong Shin est sûrement une de mes héroïnes favorite de dramaland, et Park Min Young est en partie responsable de mon attachement. Lorsque j’avais vu Healer pour la première fois, je n’avais rencontré cette actrice que dans le drama City Hunter, où elle donnait la réplique à Lee Min Ho. Je l’avais beaucoup aimé mais c’est dans Healer que j’ai eu un coup de foudre. Pour moi, c’est son meilleur rôle. Il m’arrive parfois de reprocher à l’actrice de manquer de naturel (et non de charme, car Park Min Young en dégage beaucoup ;)). Ici, dans le rôle de Yeong Shin elle est absolument parfaite. Elle dégage une sorte d’aura de bonne humeur, de chaleur qui donne envie de l’avoir pour amie. Elle m’a faite rire avec ses expressions ! Pour revenir au personnage en soit, j’ai beaucoup aimé sa simplicité, sa drôlerie, mais aussi son professionnalisme et son amour pour son métier qui fait tant plaisir à voir. C’est une jeune femme courageuse, aimante, sensible que nous suivons et on ne peut que l’aimer.

Ajumma (gauche) et Healer (droite) en mission — source

Jung Hoo est interprété par Ji Chang Wook (c’est avec ce drama que j’ai rencontré l’acteur, le rôle lui seyait à merveille). C’est un personnage très attachant, et je pense que c’est parce qu’il nous fait d’abord de la peine, de par sa solitude. Jung Hoo n’ose pas s’attacher aux autres, trop abandonné pendant son enfance. Le personnage a de multiples facettes mais dès le début on nous montre sa simplicité (son rêve de vivre sur une île) mais aussi sa façon de se soucier des autres (par exemple, de la peur de Yeong Shin). Sa rencontre avec notre héroïne va changer sa vie et j’aime sa façon de s’attacher aux personnes qu’il va rencontrer, plus facilement qu’il ne le voudrait et qu’il ne veut l’admettre. C’est une personne très prévenante. Mais je ne peux pas oublier Park Bong Su, « l’autre » Jung Hoo qui est mon personnage favoris de l’histoire. Il me fait rire, il est absolument adorable et c’est une facette de Jung Hoo qu’on aime tous énormément. Ji Chang Wook a été très bon dans ce rôle a deux « personnalités ».

Faisons maintenant un petit point sur la romance. Elle est absolument adorable, avec une si belle alchimie. Les deux acteurs vont vraiment bien ensemble et ce serait un plaisir de les revoir à l’affiche d’un autre drama (on peut toujours espérer 😍). De toute façon, Park Min Young est connu pour être la reine de l’alchimie, et elle porte bien son titre 🙂 Les acteurs ont aussi reçu le prix du meilleur couple lors des KBS Drama Awards de 2014. Et je repense à la façon dont, en 2019, ils ont reçu un prix de popularité en même temps lors des Asia Artist Awards, ce qui m’a à nouveau donné envie de les voir réunis 😆. Chae Yeong Shin et Jung Hoo forment un couple très pur dans le sens où ils se disent tout, se font confiance, communiquent. Et c’est si génial d’éviter les quiproquos incessants. Il y en parfois, des petits secrets mais tout est toujours réglé au bout d’un épisode ! Chae Yeong Shin est un vrai soutient pour Jung Hoo et j’adore la manière dont celui-ci tombe peu à peu amoureux de notre héroïne, tant sous l’identité de Jung Hoo que sous celle de Bong Su. Et je voudrais ajouter qu’il en va de même pour elle.

Oui oui un MV!

Nous évitons le cliché de l’héroïne qui tombe amoureuse du héros masqué mais qui par contre s’entend mal avec le héros dans la vrai vie (comme Superman ou Sailor Moon). Ici Yeong Shin aime beaucoup Park Bong Su mais ne lui donne pas totalement son cœur car elle aime Healer. Et c’est très beau parce que lorsqu’elle apprend qui il est, cela lui apparaît comme une sorte d’évidence. La scène du toit durant laquelle Park Bong Su avoue ses sentiments est une de mes favorites (avec celle du baiser sous la neige, parce que le plan est tellement beau !). J’aime aussi l’immaturité sporadique de ce couple, la façon dont ils sont adorables ensemble, se taquinent mais restent sérieux. Healer a beau être un messager de nuit, jamais il ne vole la vedette à Yeong Shin qui, quant à, elle ne joue JAMAIS la demoiselle en détresse. Enfin, je voudrais terminer par parler du cliché qui revient souvent dans les dramas: celui du couple qui se connaissait déjà enfant. J’avoue que je n’aime pas vraiment. Mais dans Healer ce n’est pas gênant car tout prend sens, tout est bien expliqué et la rencontre des personnage n’est pas dû à un hasard absolu (comme c’est le cas pour Kill Me Heal Me). Bref, même si des petits clichés romantiques apparaissent ci et là, cela reste une romance très naturel et originale.

Kim Moon Ho est le dernier membre du trio. C’est un personnage très intéressant, qui n’est pas vraiment un coup de cœur mais que j’apprécie de suivre. Grâce à lui, on en apprend beaucoup plus sur le passé des héros et j’ai aimé que sa place soit cruciale. Sa relation avec Yeong Shin est si touchante, il la prend sous son aile et l’aime comme il aimerait une petite sœur. Moon Ho n’a pas la vie la plus facile, comme on peut le voir avec son amour à sens unique pour Myung Hee, la femme de son frère qui quant à lui devient son ennemi.

Kim Moon Ho se battant pour la vérité — source

Enfin, pour ce qui est des autres personnages, j’adore évidemment Kim Mi Kyung dans le rôle d’ajumma qui délaisse pour un temps ses rôles de mamans que nous aimons tous. Ici, c’est une sorte de mère de substitution pour Jung Hoo et j’ai tant apprécié leur relation drôle mais pleine de confiance et d’affection.

Fin, musique et réalisation

La fin de Healer n’est pas du tout mauvaise, tous les efforts des héros sont récompensés et nous avons une véritable happy end. Cependant, j’aurais aimé en savoir plus sur ce qu’il advient de la grande majorité des personnages, excepté les héros. Kim Moon Ho reste-t-il à Someday News, que devient sa relation avec son frère (et d’ailleurs, que devient son frère Kim Moon Shik tout court) ? On ne sait pas non plus ce qu’il en est de la relation de la mère de Chae Yeong Shin avec sa fille et avec Jung Hoo. Pas un seul moment entre eux ne nous ai montré, et c’est un peu dommage. Que se passe-t-il maintenant pour ajumma ? Évidemment on ne nous montre pas tout mais bon, on peut toujours espérer !

Les personnages à l’origine de tout — source

Ici, il y a quelques questions qui restent sans réponses (cela me rappelle beaucoup la fin de City Hunter) et c’est vraiment dommage, surtout quand on s’est attaché aux personnages.

Rapide point sur la réalisation que j’ai apprécié. Il n’y a pas de paysages ou décors magnifiques mais il y a des moments très jolis, comme la scène sous la neige ou une scène au cinéma que j’ai beaucoup aimé. J’ai par contre adoré les tenues hivernales des personnages, surtout celles de Chae Yeong Shin ! J’adore cette ambiance d’hiver, la neige, les gros pulls et les écharpes en laine. Les OST sont aussi tout doux et je les aime beaucoup !

Voilà pour le bonus deux petits liens avec nos acteurs commentant des scènes du drama ! Lien 1 & lien 2.


Healer est un drama très célèbre dans dramaland et il mérite d’être conseillé à beaucoup. C’est une vraie petite pépite qui me fait toujours chaud au cœur ⭐️

3 réflexions au sujet de “[K-drama] – Ji Chang Wook et Park Min Young luttent pour la vérité dans Healer”

  1. Ça m’a fait plaisir de lire ton avis pour me remémorer de bons souvenirs ! ☺️ C’est aussi grâce à Healer que j’ai découvert Ji Chang Wook et autant dire que ce rôle-là est quand même difficile à oublier ! Quand j’avais vu son épisode dans 7 First Kisses, où il tient un rôle similaire, j’étais de suite emportée par lui, ça lui va comme un gant ce genre de personnage ! 😍

    Il faudrait que je revois Healer un de ces jours en tout cas, mais encore faut-il trouver le temps… 😁

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, c’est vraiment le rôle parfait pour Ji chang wook! Il faut que je vois le K2 aussi 😏😎 il me manque un peu (et Park Min Young aussi 🙈)

      Effectivement il faut trouver le temps! Personnellement j’arrive surtout à revoir des dramas avec des personnes qui ne l’ont pas encore vu, c’est amusant d’avoir leur avis et leur réactions 😆

      Aimé par 1 personne

      1. Il faut que je vois K2 aussi ! (Et ils me manquent tous les deux aussi, j’ai hâte de voir leur prochain drama, surtout celui de Park Min Young puisqu’elle est avec Song Kang, je suis un peu trop impatiente ! 😅)

        Et oui, c’est drôle de revoir des dramas avec d’autres personnes, mais je suis généralement celle qui a le plus de réactions… 😂😂

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s