Corée, Culture, Société

Mystérieuses habitudes coréennes #1

Bonjour !

Cela va faire presque un mois que je suis en Corée (cela passe très vite) et je me plais vraiment ici. Mais comme je m’y attendais, tout n’est pas rose en Corée et dès les premiers jours j’ai pu commencer à compter toutes les petites habitudes coréennes que je trouve drôle, étranges, ou parfois pénibles. Le choc des cultures ne se fait pas énormément ressentir (je pense que c’est aussi parce que je savais à quoi m’attendre) mais à force d’ajouter petites différences par petites différences on se rend compte que France et Corée du Sud et bien…. ça n’a rien à voir !

La nourriture

Je me régale, c’est un fait oui. Mais il est dur de limiter sa consommation de viande en Corée ! Je savais que les Coréens mangeaient beaucoup de viande, mais parfois c’est beaucoup trop pour moi. De la viande à chaque repas, parfois en plus avec des fruits de mer, du poisson ou des œufs. J’ai l’impression d’avoir un trop plein de calories. Heureusement que je ne suis pas végétarienne mais que j’essaie simplement de limiter ma consommation, parce que ce serait (très) compliqué !

La nourriture est, sans surprise, très épicée. Je ne pensais pas que les coréens et le piment avaient une telle histoire d’amour. Il y a en littéralement partout (dans 90% des plats) et il faut avoir l’estomac et la langue accroché au début. Lors de mes premiers repas j’avais le nez qui coulait sans cesse et je ne savais pas si ma langue en feu était aussi douloureuse du fait du piment ou de la chaleur de mon repas. Quand je vois que seulement la moitié du sachet de piment que je mets dans mes ramyeons me suffit à me picoter, je n’imagine même pas l’effet de la totalité du sachet sur ma langue. Mais je vous avoue que manger épicé ne me déplaît pas, et lorsqu’il n’y a pas assez de piment me voilà maintenant à en redemander !

Là où j’ai plus de mal, c’est au niveau des fruits. Je mange la plupart de mes repas à la cantine et il n’y a jamais de dessert et encore moins de fruit. Ces derniers se trouvent en supermarché, en grosse quantité, emballés dans du plastique et sont assez chers. Je pense qu’en France nous avons beaucoup plus l’habitude de manger des fruits qu’ici.

En toute française qui se respecte le manque de pain et de fromage commence à se faire sentir. Le lait surtout de façon général et les produits laitiers. Il n’y en a jamais à la cafétéria et les prix montent très vite si l’on veut en acheter en supermarché 😞.

Le plastique et les déchets

Je dois en faire une partie à part parce que c’est tout simplement affolant. Les Coréens emballent absolument tout dans du plastique. Les fruits, les aliments, les biscuits, les livres, les CD… Je me souviens surtout être entrée dans une librairie et quand j’ai remarqué que chaque manga était emballé dans son film plastique j’ai vraiment faillit m’évanouir. En plus, on ne peut plus feuilleter les mangas et on a donc aucune idée de ce qu’on achète, il ne faut pas se tromper ! A ce niveau, les Coréens sont très en retard, comparé à des pays européens qui vont mettre en avant le vrac et le bio. D’ailleurs je n’ai pas trouvé de produits bio pour l’instant. Les vêtements sont parfois aussi emballés dans un sachet plastique puis dans un sac plastique lorsqu’ils sont achetés. C’est vraiment beaucoup trop.

Et à côté de cela un autre inconvénient : il y a très peu de poubelles dans les rues. Peut-être que la situation est différente à Séoul qu’à Busan mais il n’en reste que c’est assez problématique. Les Coréens ont une culture du « à emporter » avec les convenient stores comme CU ou 7 Eleven ou les cafés mais en même temps il n’y jamais de poubelle à disposition. Il me faut parfois une heure pour trouver une poubelle. Des tas de déchets provisoires se construisent dans les rues pour remplacer le manque de poubelles ce n’est pas très agréable. On se retrouve souvent avec nos déchets dans les mains pour un bon moment…

Les slippers

Si je savais que les Coréens aimaient les slippers, ces sandales en plastiques, je ne pensais pas à ce point là. Je crois que c’est l’accessoire de mode numéro un du Coréen, et tout Coréen qui se respecte doit avoir ses slippers. Plus que le hanbok ce doit être le slipper le vêtement traditionnel !

Un magnifique slipper coréen – source

Ce qui était pour moi des simples chaussures d’intérieur s’est révélé être des chaussures multifonction. Les Coréens en portent tout le temps, et pas seulement dans le dortoir mais aussi dans la rue ou au travail (ce qui fait un peu bizarre). Je suis encore trop Française pour en acheter et pour oser les porter nonchalamment avec cette classe coréenne. Mais le plus surprenant c’est de voir les Coréens en plein hiver emmitouflés dans leur gros manteau…. pied nus dans leurs slippers. Vraiment c’est un mystère ici que je n’éclaircirai jamais.

La politesse et le respect

Là encore, très étrange. Autant les Coréens sont parfois très gentils et veulent aider, parfois sans même qu’on le demande (encore merci à tous les coréens qui ont porté mes énormes valises pour moi ou tout ceux qui m’ont indiqué la route) autant parfois ils n’ont pas de réflexes de politesse que nous avons. Ce n’est pas tant dans le bonjour ou au revoir que cela va se remarquer (de ce point de vu là, ils sont très polis et respectueux !) mais plutôt dans des petits gestes. Je pense notamment au fait de tenir la porte. Ce n’est absolument pas une habitude ici de tenir la porte au gens. Si l’on se trouve derrière un coréen il faut se préparer à recupérer la porte avant qu’elle ne nous arrive dans la figure. Cela fait assez bizarre au début, et même en sachant que ce n’est pas de l’impolitesse mais plutôt une culture différente cela me fait toujours étrange. De même, les coréens lorsqu’ils veulent passer au milieux d’une foule ne disent pas « excusez moi », ils passent juste dans la foule en se poussant. Bon ce n’est pas tout le monde, c’est même souvent plutôt des personnes âgées mais tout de même !

Autre chose qui m’agace : les voitures. Avec leurs vitres teintés, les voitures ne laissent aucun piéton passer. J’ai cru mourir plus d’une fois écrasée, les voitures n’en ont rien à faire. Ce sont elles qui sont prioritaire, le piéton n’aura qu’ à attendre. Quand on se sent près à traverser il faut y aller et prier pour que la voiture qui arrive à toute vitesse (les coréens conduisent très vite, souvent 30 kilomètres heures au dessus de la limite de vitesse) va ralentir. Même lorsqu’un piéton est engagé sur la route, des voitures forcent le passage. Très très très peu de voitures m’ont laissé passer en Corée et j’avoue que cela à tendance à m’énerver. Autant pour la porte je peux laisser passer, autant pour les voitures, on peut bien attendre dix minutes personne ne s’arrêtera. Et lorsqu’une voiture semble à l’arrêt, les vitres noires ne permettent pas de savoir si quelqu’un se trouve dans le véhicule et quelles sont ses intentions ce qui est très perturbant.

Je précise ici que je fais des généralité et comme partout, on trouve des gens plus serviables et polis (oui on m’a déjà tenu la porte… il faut réagir vite cependant).

Au niveau du respect il y avait vraiment une habitude de se saluer en se penchant. Et ce qui est très bizarre c’est qu’au bout de trois jours… on prend aussi l’habitude. Face à un coréen qui se penche devant vous on ne peut répondre que par mimétisme. C’est une marque de politesse encore plus importante que les mots. Je sens que je le ferais à mon retour en France par réflexe 😂.


Et voilà pour une première partie de ces habitudes Coréennes que j’ai pu remarquer !

Ambre

4 réflexions au sujet de “Mystérieuses habitudes coréennes #1”

  1. Étant vegan et bien concernée par le zéro déchet, on ne peut pas dire que c’est la destination rêvée ! 🤣 J’avais lu quelque part que l’on pouvait manger plus facilement végétarien dans les restaurants près des temples bouddhistes, ça doit être la seule option pour manger plus de légumes ! 😅

    Sinon, c’est fascinant d’en apprendre un peu plus de cette façon. Même la quantité de dramas et d’infos que l’on peut glaner sur internet ne nous préparent pas à un vrai changement de culture et c’est sûr que ce doit être déroutant par moment. Je n’avais aucune idée de ce manque de politesse, au-delà des salutations, et fais bien attention avec les voitures surtout ! 😱 (Mais tu trouveras peut-être là le mystérieux immortel/gumiho/goblin qui sera près à te sauver… 😂 À force de voir ça dans tous les dramas, c’est peut-être que c’est vrai qui sait ! 🤣🤣)

    Aimé par 1 personne

    1. Oui franchement c’est très difficile, et ils partent aussi du principe que les végétariens mangent du poisson mais ce n’est pas ça non plus… je suis allée dans un grand supermarché aujourd’hui il n’y avait pas de bio, ça n’existe pas j’ai l’impression…. 😅 peut-être que Séoul est plus développé à ce niveau là (zéro déchet et veganisme) mais je reste sceptique 😂 je pense qu’il faut bien se renseigner avant d’aller en Corée et savoir dire « sans viande »😂😭

      Je vois ce que tu veux dire! Une partie de moi était préparée grâce aux dramas mais une autre était surprise! Ce serait merveilleux si un bel immortel empêchait une moto de me faucher 😂🤣

      Aimé par 1 personne

  2. J’espère que tu profites bien de ton voyage. 🙂
    Je ne suis pas très surprise mais cela doit être étonnant à vivre. C’est surtout les voitures, c’est donc toujours vrai même quand cela semble trop gros dans les dramas. XD

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s