Avis dramas, Chine, Dramas

[C-drama] – Retour sur des abandons

Ici je présenterai plusieurs dramas chinois qui ont eu raison de moi et que j’ai finalement décidé d’abandonner.

Addicted Heroin

Ce drama de 2016 est adapté du roman Are you addicted? et retrace l’histoire de Bai Luo Yin, un jeune adolescent pauvre mais très bon élève. Il va faire la rencontre de Gu Hai, un camarade de classe qui est plutôt son contraire. Petit à petit les deux héros vont se lier d’amitié et vont découvrir que la mère biologique de Bai Luo Yin s’est remariée avec le père de Gu Hai. Une relation plus qu’amicale va se développer par la suite entre Luo Yin et Gu Hai.

J’avais beaucoup entendu parler de ce drama BL qui était vu comme un des meilleurs et un « classique », mais visiblement il n’était pas fait pour moi. Au début j’ai beaucoup aimé mais petit à petit j’ai de moins en moins apprécié les personnages principaux. J’avais du mal avec le personnage de Gu Hai, je ne m’y suis pas du tout attaché. Ou plutôt, je l’ai de moins en moins aimé au fil de l’histoire. Alors que par contre, j’aimais bien Luo Yin même s’il était parfois étrange. Je me suis rapidement spoilé la suite et j’ai découvert que Gu Hai force Bai Luo Yin à avoir une relation avec lui et qu’il y a même un kidnapping et des quasi agressions sexuelles (peut-être que s’en est vraiment, mais comme je n’ai pas vu la deuxième partie je ne peux pas vraiment donner mon avis). En tout cas je désapprouve totalement ce genre d’actes, je déteste cette banalisation du viol ou des agressions sexuelles dans les dramas BL ainsi que le manque de consentement (et cela vaut pour tout types de relations). Ce n’est pas sexy, ce n’est pas agréable à regarder et surtout : ce n’est pas normal ! Bref, je suis contre cela ce qui explique que j’ai arrêté le drama alors que le début n’avait pas mal commencé.

Je trouve ça très triste par contre que ce drama ait été censuré. Les acteurs ont été interdit par le gouvernement chinois d’être vu ensemble dans des lieux publics. A cause de la censure, certains épisodes sont coupés abruptement et il manque des passages ainsi qu’une fin (oui, je me spoile beaucoup… ^^’). C’est triste pour l’équipe du drama.

Les interprètes

Drama de 2016, l’histoire est celle de Qiao Wei (Yang Mi) une étudiante qui souhaite devenir une interprète professionnelle. Elle va faire la rencontre de Cheng Jia Yang (Huang Xuan), son mentor et maître de stage. Si leur relation début très mal, de nouveaux sentiments vont naître entre nos deux héros.

Ce drama possède des longueurs, et finalement la romance est semblable à tant d’autres. Mais j’avais beaucoup aimé le début ce qui fait que j’ai plutôt arrêté le drama par lassitude comme cela peut arriver si souvent. J’aimais bien que les personnages principaux soient interprètes, c’est un métier que l’on trouve rarement dans les dramas. Et le plus amusant : ils sont interprètes chinois-français ! Qiao Wei était très appréciable, et Jia Yang également (sous ses airs froid et désagréables). Je les aimais vraiment mais quand on est arrivé à la phase du drama où l’on ne que faisait mettre des bâtons dans les roues à nos héros, quand ils se mentaient mutuellement pour ne pas se blesser et quand l’héroïne tombait gravement malade, j’ai arrêté. Les scénaristes avaient ressorti tous les pires clichés au même moment 😢 !

Sweet Dreams

Ling Ling Qi (Dilraba Dilmurat) est une jeune fille douce et timide follement amoureuse de Bo Hai (Deng Lun), un fleuriste professionnel. Après plusieurs tentatives, Ling Qi réussi à travailler dans l’entreprise de Bo Hai mais elle réalise qu’il est différent de ce qu’elle imaginait. Elle va pourtant continuer à l’aimer et les sentiments de Bo Hai pour la jeune fille vont changer. En parallèle, les deux héros sont des sujets pour une expérience de bracelet du sommeil : sans le savoir ils se rejoignent dans leurs rêves.

Lorsque j’avais commencé ce drama (2018) j’étais plutôt motivée. Je n’ai jamais vraiment réussi à finir des dramas chinois (c’est une malédiction), et le résumé de Sweet Dreams m’attirait de par son originalité. Mais cela se révéla un échec. Si au début je pensais que l’histoire allait vraiment se développer dans les rêves, avec du fantastique et compagnie, le scénario était en fait beaucoup plus basique et on avait affaire à une énième romance de bureau. Je pense m’être arrêtée à la moitié, quand j’ai vu qu’on entrait dans une phase de « je t’aime, moi non plus » que j’ai trouvé insupportable. Toute l’histoire autour des rêves était uniquement en toile de fond, ce que j’ai trouvé très dommage car ce sujet avait vraiment de potentiel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s