Dramas, Projet & Tag

Comment j’ai découvert les dramas

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous retrouve pour un article un peu particulier et plus personnel, car j’aimerais raconter la façon dont j’ai découvert les dramas 🙂

Des studios Ghibli aux dramas

Par où commencer ? 😂

Il faut savoir que depuis que je suis toute petite, j’ai toujours eu un pied dans l’univers asiatique grâce aux studios Ghibli notamment mais aussi grâce à d’autres dessins animés japonais (comme Sherlock Holmes de Hayao Miyazaki ou Lupin III) ou franco-japonais (Clémentine, Les Mystérieuses Cités d’Or). J’ai vraiment grandi avec les studios Ghibli, du Château dans le Ciel à Souvenir de Marnie, mes films favoris étant ceux de Hayao Miyazaki que j’ai du revoir (et que je revois encore) un nombre incalculable de fois. Le nombre de goodies des studios Ghibli que je possède ! 😂 De plus, j’ai aussi lu des mangas très tôt : petite, je dévorais Dragon Ball (mon shônen favoris) et Dr Slump d’Akira Toriyama. Je lis toujours des mangas d’ailleurs. Je ferais sûrement un article sur mes mangas et/ou animes favoris un jour ou l’autre, même si ça n’a rien à voir avec les dramas… ! 😉

Le Château dans le Ciel , Hayao Miyazaki

C’est au collège que ma passion pour l’Asie et surtout pour le Japon s’est intensifiée, lorsque Fuyu-san m’a fait découvrir les animes. Je devais avoir 14 ou 15 ans. J’ai très honte de l’avouer mais mon premier vrai anime (pour ne pas compter les dessins animés de mon enfance) a été Chocola et Vanilla, un anime culcul qui avait du assouvir la soif de romance de mon moi adolescent (voici le générique). Bref, Chocola et Vanilla n’est clairement pas le meilleur animé que j’ai pu voir mais il n’en reste pas moins celui qui a fait littéralement tout débuter. C’est lui qui a changé ma vie finalement (ou alors c’est Fuyu-san, les deux en fait). Pendant environ 5 ans je me nourrissais d’animes, abandonnant peu à peu les Shôjos (Ao Haru Ride, Kamisama Hajimemashita, Kaichou-wa Maid-sama, etc) pour découvrir les classiques Shônen (Naruto, Fairy Tail, Sword Art Online, Fullmetal Alchemist, Ao No Exorcist et autre). Pour l’anecdote, j’entretenais même un carnet dans lequel je répertoriais tout les animes que je visionnais et j’y ajoutais des notes et des critiques (on comprend pourquoi je me suis lancée dans ce blog). Enfin bref, même si maintenant je regarde peu d’animes, j’ai dû en voir plus d’une bonne centaine ! On ne peut pas TOUT regarder….

Naruto

C’est donc durant ma phase « animes » que j’ai également découvert les dramas, d’abord ceux japonais grâce au système de live action. En effet, beaucoup de mangas, notamment des shôjos, sont adaptés avec de vrais acteurs (bonjour Alice in Borderland). C’est donc très très sceptique que j’avais tenté de regarder des dramas japonais et le résultat avait été fort peu concluant car j’avais abandonné, effrayée par ce que je voyais. 😅 Au lieu d’être une adaptation, j’avais l’impression de voir un plagiat des mangas avec des acteurs jouant bizarrement. Je pense que tout le monde a dû avoir une réaction similaire lors de son entrée dans le monde des dramas. Les jeux d’acteurs, les codes sociaux (même si je connaissais déjà ceux japonais à travers les animes, ce n’était pas identique en live), le système d’OST, etc : tout nous paraît nouveau et étrange.

Pendant longtemps j’évitais comme la peste les live action jusqu’à que je tombe sur mon tout premier vrai drama. Je tiens à préciser que je ne regardais pas uniquement des animes mais aussi des séries occidentales, encore aujourd’hui d’ailleurs. Au collège j’adorais Chuck et Glee, et j’adore maintenant des séries anglaises comme Downton Abbey (cette série est un trésor), Sherlock, Pride and Prejudice, The Crown, américaines comme Scrubs ou Game of Thrones et françaises (Skam France, Dix pour Cent).

Itazura na Kiss : premier drama et premier drama japonais

Itazura na Kiss : Love in Tokyo, 2013

Et oui ! Itazaura na Kiss : Love in Tokyo (2013) est mon tout premier drama. C’est vraiment le Japon qui a fait démarrer la plupart de mes passions actuelles. Après avoir dévoré les mangas en ligne de Itazura na Kiss et après avoir vu l’anime, je voulais découvrir une autre version. En 2016 je me suis donc lancée dans ce drama japonais. Malgré des réticences au début (surjeu surjeu surjeu, je ne voyais que ça), mon coeur a vraiment fondu pour cette adaptation, elle tient une place assez spéciale dans mon coeur. Je me rappelle l’avoir conseillé vivement à Fuyu-san d’ailleurs. Continuant dans ma lancée j’ai regardé la suite (il y a deux saisons, Itazura na Kiss n’est pas complet si l’on s’arrête à la première saison….!) puis un autre drama japonais Last Cinderella. Et puis j’ai arrêté (oui), préférant toujours les animes aux drama. Mon entrée dans dramaland n’a pas été si évidente ! 😆

Love Me If You Dare : premier drama chinois et It Started With A Kiss : premier drama taïwanais

Il y a une chose que je n’ai pas encore dû préciser : je fais du chinois et ce depuis 7 ans maintenant. C’est donc assez logiquement qu’après avoir été un peu (et rapidement) lassée des dramas japonais, je me suis tournée vers les dramas chinois, dans l’espoir de m’améliorer. De un cela m’avait réellement beaucoup aidé (et c’est toujours le cas) et de deux j’ai par la suite découvert les dramas taïwanais.

Love Me If You Dare, 2015

Love Me If You Dare fut mon premier drama chinois (Olala je me souviens encore de la voix douce de Sandra Ma et du visage dur de Wallace Huo).

Sans surprise, c’est It Started With A Kiss, l’adaptions taïwanaise d’Itazura Na Kiss qui fut mon premier drama taïwanais. J’ai ensuite enchaîné avec la saison 2, They Kiss Again, encore meilleure 😉 Là encore mon visionnage d’It Started With a Kiss n’avait pas si bien commencé. J’avais regardé des scènes par hasard et j’étais affolée, il y avait des m loufoques typiques taïwanais et le drama était vieux….(2005!!), j’avais l’impression que ça ne pourrait pas passer. Heureusement que j’ai retenté ma chance plusieurs mois après !

It Started With A Kiss, drama taïwanais de 2005

Premier drama coréen : Secret Garden

Avec tout cela vous vous demandez sûrement : mais où sont les dramas coréens dans tout ça ? Pourquoi n’as-tu pas tenté d’en voir avant ? Tout simplement parce que je faisais un boycott !

Secret Garden, 2011

Plus sérieusement, même si je regardais des dramas depuis 2016, je n’avais jamais été encore assez addicte et je regardais toujours beaucoup d’animes (et regarder Naruto et Naruto Shippuden en dernière année de lycée ce n’est pas la meilleur idée, c’est assez chronophage). La deuxième raison est qu’un des premiers drama coréen que j’ai tenté de voir fut…. Uncontrollably Found. Oui c’est très étrange, je crois me souvenir avoir cliqué dessus car Viki (je suis sur Viki depuis 2016, j’ai réalisé cela en écrivant cet article) me l’avait proposé. Inutile de dire que je n’ai pas vraiment aimé et j’ai fini par abandonné (sans regrets). Je crois avoir regardé un bout de W : Two World et avoir trouvé ça… lent. Après cela j’étais convaincue qu’il n’y avait rien de bon dans les dramas coréen (ouh, honte à moi !). Comment ai-je pu penser cela des dramas coréens ! C’est donc en 2018 que j’ai redonné une chance au pays du Matin Calme avec Secret Garden (encore un conseil de Fuyu-san). Ce fut un coup de coeur instantané. Et c’est là que tout a commencé. C’est à ce moment que j’ai arrêté peu à peu les animes pour avaler des épisodes de dramas coréens, enchaînant sur City Hunter, Descendant of the Sun et tant d’autres. Je suis un peu triste de ne plus trouver le temps pour les animes, mais j’aime maintenant tellement les dramas que je n’arrive plus à m’en passer. Il faut aussi que je jongle avec des séries occidentales alors je ne sais plus où donner de la tête !

Premier drama thaïlandais : SOTUS

Ce n’est pas un secret ni une surprise : les gifs de Singto et SOTUS se promènent partout sur ce blog et j’ai plusieurs fois répété combien j’adore cette série que j’ai vu début 2020. Le fait que ce soit aussi mon premier BL et premier drama thaïlandais joue beaucoup. Dois-je ajouter que SOTUS est encore un conseil de Fuyu-San ? 😂 2020 a donc été une année marquée par la Thaïlande, ses dramas et ses acteurs. Si maintenant je me suis calmée (vous vous rendez compte des termes que je dois utiliser ?) et que j’essaye d’alterner entre plusieurs oeuvres de différentes nationalités, j’ai vraiment eu une période durant laquelle je ne regardais que des lakorn.

SOTUS, 2016

Premier drama philippin : Like In The Movies

Il fallait que je le place ici, mon tout premier drama philippin (très bon qui plus est) vu en 2020 !

Like in The Movies/Gaya sa Pelikula

Ces acteurs qui m’ont marqué

Après vous avoir conté la façon dont je suis devenue une vrai dramavore, je voulais mettre à l’honneur certains acteurs et certaines actrices pour qui j’ai eu des coups de coeur à mes débuts et que j’ai parfois suivi assidûment. Ce sont mes premiers acteurs fétiches si on veut, et certains ne le sont d’ailleurs plus !

Hyun Bin

Je l’aime toujours beaucoup ! Je me souviens de son survêtement à paillette dans Secret Garden et de son jeu d’acteur déjà super qui m’avait marqué. Très heureuse de le retrouver en 2020 dans Crash Landing on You.

J’aime également énormément Ha Ji Won que j’ai découverte en tant que partenaire de Hyun Bin dans Secret Garden.

Ariel Lin

Vu pour la première fois dans It Started With A Kiss, je me renseigne toujours de temps en temps pour savoir ce que deviens cette actrice que j’affectionne beaucoup.

J’aime sa personnalité (elle est très naturelle !) et son jeu, même si je ne suis pas une grande fan de ses derniers projets. Je conseille quand même In Time With You (2011) !

Aaron Yan

Jouant dans Refresh Man et autres comédies romantiques taïwanaises, j’aimais beaucoup cet acteur et chanteur à l’époque.

Je ne regarde aujourd’hui plus aucun de ses dramas mais je ne crois pas qu’il en ai tourné récemment d’ailleurs.

Rainie Yang

Alalala, Rainie. J’ai regardé beaucoup de ses dramas dont Devil Beside You (et j’en ai abandonné la moitié, mais peu importe !). Ses projets ne sont pas malheureusement pas forcément des oeuvres de qualité….

Je l’apprécie également en tant que chanteuse donc je ne l’ai jamais vraiment quitté. Mike He est aussi un acteur que je suivais un peu à l’époque.

Park Min Young

J’adore cette actrice découverte dans mon deuxième drama coréen, City Hunter.

Elle joue bien même si son jeu pourrait parfois être encore plus naturel, j’ai l’impression qu’elle est toujours propre et belle à l’écran, j’aimerais la voir davantage expressive et/ou ridicule comme Shin Hye Sun ou Hwang Ji Eum.

Singto Prachaya

Petit coup de coeur pour cet acteur thaïlandais (SOTUS, He’s Coming To Me) que j’aaaaaaime. Je le suis avec une assiduité hors du commun. Malheureusement la GMMTV ne lui offre pas forcément des rôles de qualité…

J’adore sa personnalité et son talent pour la photographie.


Il est clair que je suis très heureuse d’être entrée dans l’univers des dramas ! J’ai découvert beaucoup de choses, je prend énormément de plaisir à visionner des dramas, à écouter des OST et à suivre des acteurs et actrices. Et aussi, la communauté de dramavores est si adorable, c’est tellement un plaisir de pouvoir partager nos goûts, nos coups de coeur et nos déceptions tous ensemble 😉

Voilà s’en ai tout ! Je reviendrais dans un autre article sur ce que j’aime dans les dramas et qui les rend uniques !

Prenez soin de vous 😊 

Ambre

3 réflexions au sujet de “Comment j’ai découvert les dramas”

  1. Et moi qui croyait que mon entrée dans les dramas n’avait pas été évidente, c’était presque facile en comparaison ! 😂

    Je vois qu’on aime toutes les deux les Ghibli ! D’ailleurs, je les aime tellement que j’ai essayé bon nombre de fois de m’intéresser à d’autres animes, mais pendant un long moment, ça n’a pas été un succès. L’exagération dans les attitudes ou l’humour plus présent me refroidissait toujours. J’ai pu m’y mettre un peu mieux dernièrement, toujours sous forme de film, mais j’aimerais vraiment découvrir comme il le faut les animes. (Leur longueur m’effraie parfois aussi ! 😅) Mais en tout cas, vu que je lis des mangas de temps en temps, l’approche sera différente, je commence à m’habituer !

    Et donc tu fais un article sur ta découverte des dramas et je ne te parle que du reste, très cohérent tout ça ! 😂 Je suis contente d’en avoir appris un peu plus sur toi et pour le coup, si tu pouvais me conseiller des animes pour débutant, je suis preneuse ! 😁

    Aimé par 1 personne

    1. C’était un chemin laborieux effectivement de mon côté 😂

      Je suis contente que tu aimes aussi les Ghibli ! En soit il y a quand même une différence entre les films animes et les animes tirés de mangas, c’est peut-être pour ça que tu as du mal et je comprends totalement !

      Et du coup je te conseillerai volontiers des animes ! 😁 je vais y réfléchir aujourd’hui et je t’enverrai un message sur My Dramalist avec des idées 😂😉 tu me donnes envie de me replonger dans les animes…. 😅

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s