Avis dramas, Corée, Dramas

[K-drama] – Hospital Playlist : médical et amitié font un bon cocktail !

Ma note : 20/20

Il est impossible de ne pas avoir entendu parler de Hospital Playlist quand on s’intéresse un tant soit peu à l’univers des dramas. Tout le monde en parlait, la série recevait d’excellentes critiques et mon envie de la visionner ne faisait que croître !

Ce drama est en plus l’oeuvre de la scénariste des Reply et de Prison Playbook, sûrement une des scénaristes de dramas que j’apprécie le plus. Quel est le bilan de mon visionnage ? Avais-je mis la barre trop haute ? Non, absolument pas. Ce drama a clairement été la hauteur de mes attentes et je ne m’en suis bizarrement rendue compte qu’à la fin…. lorsque j’ai réclamé la saison 2 immédiatement. Ce drama est superbement bien écrit, le casting est juste incroyable et, même si j’ai une petite préférence personnelle pour Prison Playbook, Hospital Playlist mérite bel et bien ses bons retours critique. A noter que le drama est dans la lignée de Prison Playbook et suit le principe de « Wise Life » (Wise Prison Life pour Prison Playbook et Wise Doctor Life pour Hospital Playlist).

Il n’y a pas de scénario précis dans Hospital Playlist, on suit simplement la vie quotidienne de cinq amis qui se connaissent depuis la fac de médecine et qui se retrouvent à travailler pour la première fois dans le même hôpital. On assiste à leurs moments de complicité, de joie, de difficultés, de peine avec grand plaisir et on rencontre tout le joli et attachant personnel de l’hôpital qui est loin d’être en reste.

Mais venons en au fait : pourquoi voir Hospital Playlist ?

Parce que c’est un drama médical…. mais sans les clichés

Admettons-le, beaucoup de dramas médicaux ont tendance à transformer des scènes banales en scènes épiques ou à transformer les médecins en (super) héros. Même dans Romantic Doctor : Teacher Kim que j’adore, il est dur de nier le fait que le professeur Kim apparait comme une sorte de héros à certains moments. D’ailleurs, Hospital Playlist joue là dessus en citant le professeur Kim par la bouche des étudiants de médecine qui le voient comme le médecin modèle. Mais dans Hospital Playlist, pas d’héroïsme, de dramatisation, de mélodrame ou de scènes excessivement épiques : juste le quotidien à la fois simple et mouvementé de médecins.

Sais-tu pourquoi les médecins ne donnent que des réponses vagues telles que « On ne peut pas encore être sûr » et « on doit encore l’observer un peu » ? Les médecins doivent être responsables de leurs mots, donc nous devons faire attention à nos mots. Il n’y a qu’une chose que nous médecins pouvons affirmer avec certitude à nos patients. « Nous ferons de notre mieux. »

Ahn Jeong Won à Jang Gyeo Ul

Tout en ne montrant jamais les médecins comme des être supérieurs, le drama souligne avec justesse leurs moments de gloire, leur travail acharné pour certains, leurs peurs, la passion qu’ils ont pour leur métier et leurs moments de relâchement (trop de travail, la fatigue, le téléphone qui sonne sans arrêt, les morts de patients) ou de difficultés (erreurs pendant les chirurgies, les choix difficiles, annoncer des mauvaises nouvelles). Les médecins sauvent des vies oui, mais eux aussi sont des êtres humains et peuvent tomber malades et avoir d’autres problèmes plus personnels. Et ils ont aussi une vie hors de l’hôpital ! J’ai apprécié que les scénaristes prennent le temps de nous présenter la vie des héros et de ne pas les limiter à leur fonction. On nous montre le métier de médecin mais pas seulement celui des professeurs : on voit le rôles des infirmières, étudiants, internes et de ceux plus haut placés. On n’omet personne.

J’ai tellement aimé voir le quotidien de tout ces médecins, en évitant tout les clichés du genre médical. Pas de méchant directeur de l’hôpital qui complote, d’histoire d’argent, de méchants patients VIP ou autre. Ici on nous dépeint vraiment le quotidien du personnel de l’hôpital, on rencontre un grand nombre de patients qui ont tous des réactions différentes par rapport aux situations qu’ils doivent affronter. Il y a des moments tristes et d’autres de soulagement mais jamais on ne s’étale et tout est très bien pesé pour que le drame soit présent (car c’est la réalité) sans être excessif. J’avais parfois presque l’impression d’être comme devant une série-documentaire. On découvre vraiment le milieu hospitalier et ses différents secteurs puisque chacun des docteurs exerce dans un domaine particulier (pédiatrie, neurochirurgie, chirurgie cardiaque, gynécologie, etc).

Meilleur chirurgien pédiatrique : Dr. Anh Jeong Won

Pour son écriture : un grand merci à la scénariste !

La scénariste de Prison Playbook et la trilogie des Reply ne cessera décidément jamais de me surprendre !

L’écriture de ses dramas est toujours si fine et réaliste. Les personnages sont tous superbement bien écrits, leur développement est très subtil mais il est bien présent. Oui, même si les héros ont 40 ans ils évoluent quand même au fil de l’histoire ! Et bien qu’il n’y ait pas de scénario précis, voir tous ces petits moments de la vie des personnages est juste un pur bonheur. Sincement je me demande parfois comment ce genre de drama peut me plaire autant. J’aime que tout soit dans les petits détails, les petits gestes, les dialogues…. Chaque personnage n’est jamais comme on le pense, on est sans arrêt surpris : les scénaristes connaissent tous leurs personnages et savent parfaitement mener en bateau le spectateur si besoin. Tout est si humain. Personnellement j’aime comme les personnages ne sont pas mis en valeur avec la réalisation : pas de ralentis ou de différents angles de caméra pour une même scène ! Des fois les dramas ont trop tendance à nous souligner des gestes ou paroles mais ce n’est pas ça la réalité. C’est à nous, spectateur, d’être vigilant aux moindres détails.

Les jumeaux Yoon Bok et Hong Do qui découvrent l’hôpital en même temps que nous

Le drama est vraiment une bouffée d’air frais et l’on passe par plein d’émotions. On est heureux, puis triste puis surpris et on a peur. On se retrouve dans certains personnages ou certains patients. Il y a des moments tellement touchants, tellement drôles (ce drama est bourré d’humour) et d’autres tellement … vrais. Certains dialogues sonnent si justes. Je ne cesse de le répéter mais la psychologie des personnages est tellement superbe que je me questionne parfois sur le vrai métier de la scénariste ahah. C’est juste incroyable, prenant, passionnant.

Le drama n’est pas non plus parfait et j’ai trouvé que certaines questions ou événements étaient assez vites évincés ou on avait l’impression que cela n’avait pas eu d’incidence sur la suite. Comme le divorce de Ik Jun au début ou Song Hwa qui rompt avec son ex. Je pensais qu’on les verrait un peu triste pour un épisode mais non cela est passé assez vite. Des fois les épisodes se coupent et ne reprennent pas là où ils se sont finit et j’avais déjà remarqué cela dans Reply 1997. Pas de flashback dans le présent mais beaucoup dans le passé et c’est toujours fort agréable. J’aurais aussi aimé voir l’appartement de Jeong-won et Jun Wan : ils vivent ensemble mais on n’a jamais une scène de nos deux héros chez eux et cela m’a un peu manqué.

Pour les personnages

Hospital Playlist suit principalement la vie de nos héros. On a d’abord Lee Ik Jun (Jo Jung Suk), chirurgien talentueux et sûrement un chouchou pour beaucoup. Sa personnalité m’a énormément plu. Tout en étant un médecin excellent et attentionné, il ne prend jamais la grosse tête, il est adorable avec son entourage, ses patients, ses amis et son fils, U-Ju qu’il élève seul. Il est aussi très drôle, il s’assume totalement (on le voit dès le premier épisode quand il opère sans hésiter avec son casque de Dark Vador sur la tête). Viens ensuite Anh Jeong Won (Yoo Yeon Seok) que j’ai adoré. Il est si adorable et si sensible ! C’est vraiment un médecin qui est passionné par son métier et qui se donne corps et âme dedans mais il est tellement passionné que les échecs le traumatisent presque. Mais quand il est heureux pour des patients il n’y a rien de mieux à voir ! Très catholique il hésite à devenir prêtre pendant tout le drama (y arrive-t-il ? regardez pour savoir ahah). Chae Song Hwa (Jeon Mi Do) est absolument adorable. Au début je la prenais pour une dur mais elle est très gentille et c’est une excellente neurochirurgienne et professeure pour les internes. J’adore sa relation avec ses amis, sa manière de manger à toute vitesse, sa passion pour le camping et sa simplicité. Kim Jun Wan (Jung Kyung Ho) me fait beaucoup rire : sous ses airs un peu brutaux et aigres il est lui aussi un petit ange et excellent médecin. C’est le personnage qui m’a le plus surprise parce que plus dur à cerner et on a du mal à deviner ses réactions ou actions. Mais on comprend qu’il soit aussi accepté et aimé par ses amis. Enfin, le dernier de la bande est Yang Seok Hyung (Kim Dae Myung). Un peu voire beaucoup solitaire et fils à maman, il tient aussi beaucoup ses amis et s’ouvre aux autres tout au long du drama. Il me faisait beaucoup rire et la passion qu’il a pour son métier et sa volonté de tout faire pour sauver ses patients est admirable.

Les personnages sont tellement bien réussis que j’avais pour la première fois de ma vie l’impression qu’ils existaient vraiment. Que si j’allais à Séoul dans un hôpital j’allais bien finir par croiser notre cher Ik-Jun entre deux opérations, le gentil Jong-won toujours à l’USIP, Song-Hwa dans son bureau, Seok-Hyeong seul devant son portable ou Jun-Wan courir aux urgences. Je me suis tellement attachée à notre petite bande et leur amitié est superbe. Pas d’embrouilles ou de disputes, pas de drame inutile ou de malentendus grossiers. Et l’amitié garçons filles c’est possible oui oui ! Ils tiennent tellement les uns aux autres, se soutiennent, se réconfortent et se font rire tout en gardant chacun leur personnalités propres. L’acceptation, la confiance et la compréhension sont la clé d’une belle amitié comme la leur qui dure depuis 20 ans. Parce que nos héros ont 40 ans mais ils ont gardé leur âme d’enfant tout en étant matures, belle preuve que la vie ne s’arrête jamais et qu’on doit aller au bout de nos rêves !

Mon temps est trop précieux pour ça. Je veux vivre en faisant les choses que j’aime et celles que veux faire maintenant.

Seok Hyung

Autour de nos héros gravitent un beau nombre de personnages secondaires. Mais si vous connaissez un peu notre chère scénariste Lee Woo Jung vous savez alors que les personnages secondaires sont tout aussi extra que les principaux (si ce n’est plus). Je les ai tous aimé : la presque impassible mais travailleuse Jong Gyeo Ul, le drôle Do Jae Hak (sa relation avec Kim Jun Wan est juste excellente), l’amusante Rosa (à son âge je veux être comme elle et profiter de la vie comme elle le fait) et son amitié avec Jung Su que j’ai adoré car si réaliste et humaine, la bavarde et honnête Chu Min Ha ou le gentil Anh Chi Hong. Mais il y en a tant d’autres !

Et si on pourrait penser que le drama est ennuyeux parce qu’il n’y a pas de vrai scénario ni enjeu et bien non, ce n’est pas le cas ! Pas un instant je ne me suis ennuyée devant Hospital Playlist, même si certains moment sont plus lents que d’autres. Certes, il commence doucement et il faut s’habituer au rythme et apprendre à connaître tous les personnages mais une fois qu’on entre on ne ressort plus. Je ne dirais pas que c’est le drama idéal pour un marathon, mais il est évident que l’on souhaite toujours connaître la suite.

Pour ses musiques et ses acteurs

Ce que j’adore dans les dramas de Lee Woo Jung c’est l’utilisation de vieilles chansons. Hospital Playlist n’échappe fort heureusement pas à la règle et ce fut un régal auditif.

Mais en plus d’avoir des OST que j’ai beaucoup aimé l’originalité du drama tient dans le fait que ce sont les personnages eux-mêmes qui nous chantent les OST. A chaque épisode nos héros, qui forment un groupe de musique (simplement pour le loisir), nous chantent une chanson. C’est un de mes moments favoris à chaque épisode. Jo Jung Suk qui chante la plupart des chansons à une très belle voix. Je tiens à souligner l’entraînement acharné des acteurs pour maîtriser les instruments et les chansons parfois très difficiles (on peut voir leur entraînements sur YouTube). C’est incroyable les progrès qu’ils ont fait, souvent en partant de rien (Yoo Yeon Seok à la batterie par exemple). La bande d’acteurs a même été nommé Mido et Falasol (en référence à Jeon Mi Do, l’actrice interprétant Seong Hwa et qui chante d’ailleurs très bien en réalité).

Ma chanson préférée ❤

Le casting de Hospital Playlist est juste au top ! Je ne vois pas d’autres acteurs pour interpréter les personnages et le jeu des acteurs est très bon (et je parle des personnages principaux mais aussi de ceux secondaires et encore, « secondaires » c’est un grand mot). Voir à nouveau Yoo Yeon Seok en médecin (souvenez-vous de Romantic Doctor : Teacher Kim) ne m’a pas pas déplu et je commence à croire qu’il est plus docteur qu’acteur. Je me dois également ici de souligner les nombreux et très bienvenus caméos qui parsèment l’entièreté de la série. J’ai eu plaisir à revoir des acteurs de la franchise des Reply ou de Prison Playbook (et encore, je pense ne pas les avoir tous vu). A cela ajouté les caméos musicaux avec la musique de Prison Playbook par moment : que du plaisir.

Pour ces couples qu’on ship beaucoup trop (et qu’on veut voir ensemble dans la saison 2 !!)

Attention : Spoilers !

Alors mettons immédiatement les choses à plat : ce drama n’est ABSOLUMENT PAS un drama romantique. Il y a un peu de romance par-ci par-là mais sincèrement c’est tout. Et POURTANT ! Je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir que mes couples préférés se mettent ensemble et j’étais toute excitée quand ils apparaissaient à l’écran (peut-être parce que justement ils avaient peu de temps à l’écran).

Mon couple favoris est celui formé par Anh Jeong Won et Jang Gyeo Ul, alias Winter Garden ❄️🌳 (car les prénoms signifient hiver et jardin en coréen). Je les ai adoré alors qu’en tout ils ne doivent partager que 30 minutes d’écran (mais il y a beaucoup d’implicite et les scénaristes nous laissent imaginer également). Mais je sais que je ne suis pas la seule à les avoir aimé aha. Chaque petit moment entre eux était du pur bonheur (tout est dans le détail je vous assure, comme la scène des chocolats). Je trouve qu’ils vont tellement bien ensemble, ils sont justes adorables. Pendant tout le drama on a du mal à voir l’évolution des sentiments de Jeong Won et c’était mon principal reproche. Il était en effet très froid avec Gyeo Ul. Mais le dernier épisode à tout boulversé (j’avoue que je savais déjà pour la fameuse scène je m’était malencontreusement spoilé…). Et j’adore le fait que Ik Jun soit un vrai cupidon, sans lui le couple n’en serai pas là. Je pense que Ik Jun est le maître de la communauté des fans de Winter Garden hihi. Je suis avide de savoir ce qui va se passer pour eux dans la prochaine saison et j’espère bien qu’il n’y aura pas de malheur.

A voir que si vous avez vu le drama 😉

Le second couple est celui formé par Jun Wan et Ik-Sun et c’est celui vraiment officiel. Ils sont très mignons et attachants. Jun Wan devient tout fleur bleu devant Ik Sun. Mais là encore, j’ai eu l’impression que Jun Wan s’était mis à aimer Ik Sun du jour au lendemain. Il aurait fallu plus développer cet aspect. J’ai très hâte de voir comment tout va se dérouler pour eux dans la saison 2, je ne veux pas de coeur brisé. Dans la même veine j’ai bien aimé Min Ha et Seok Hyung, Min Ha essaye vraiment de tout faire pour être regardé pas notre héros et j’aime sa persévérance.

Et le dernier couple qui n’en est pas (encore) un….. IkSong : Ik Jun et Song Hwa. Au début je pensais que Jun Wan était amoureux de Song Hwa puis je me suis dit que personne dans la bande ne l’était. Quand j’ai découvert les sentiments de Ik Jun pour son amie j’en suis restée bouche bée. Je n’avais pas vu ça venir. Et la déclaration de Ik Jun est juste superbe (comme celle si touchante de Gyeo Ul). Je veux les voir ensemble dans la saison 2 non de dieu !!

Parce qu’il y a une saison 2 😉

S’il n’y avait pas de saison 2 de prévue, je n’aurais clairement pas été satisfaite de la fin. Le dernier épisode ne parait pas être le dernier du tout, il y a trop de questions sans réponses et même des cliffhangers. C’est assez cruel de laisser les spectateurs comme ça…

Ik Jun va-t-il apprendre pour sa soeur et Jun Wan ? Quelle est la réponse de Song Hwa à la déclaration de Ik Jun ? Comment vont évoluer nos couples et nos personnages principaux et secondaires ? Quelle va être la réaction de la bande à la décision de Jeong Won ?

Mais comme je les aime !

Je n’ai qu’une chose à dire : Hospital Playlist est un drama à voir et je suis heureuse d’avoir cliqué sur le bouton play ! C’est un bonheur et un soulagement de savoir que je vais revoir tout ces personnages, la saison 2 me tarde.

Edit note : J’ai décidé de changer la note en passant de 18,5 à 20. Pourquoi ? Parce qu’après avoir revu une deuxième fois la série et en étant aussi avide de connaître la suite, je me rend compte à quel point Hospital Playlist m’obsède et est excellent.

1 réflexion au sujet de “[K-drama] – Hospital Playlist : médical et amitié font un bon cocktail !”

  1. J’avais déjà vu passer quelques scènes, mais ton avis m’a vraiment donné envie de regarder ce drama. Je n’ai encore jamais vu de dramas de cette scénariste, même si certains sont dans ma wish-list. Je crois que je vais leur accorder plus d’attention maintenant et leur donner une chance plus rapidement ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s