Avis dramas, Corée, Dramas

[K-drama] – Because This is My First Life, ou qu’est-ce que le mariage de nos jours ?

Ma note : 17/20

Because This is My First Life est ce genre de drama au synopsis banal si ce n’est cliché mais qui se révèle être, dans sa forme et dans son fond, tout le contraire de ce à quoi on s’attendait. Ne vous fiez donc pas au synopsis ! Ce drama est pour moi une des meilleures comédies romantiques coréennes que j’ai pu voir. Bourrée d’alchimie, de personnages attachant elle aborde en plus des sujets qui nous font réfléchir.

Scénarisé par Yoon Nan Jong (Ho Goo’s Love) et réalisé par Park Joon Hwa (Touch Your Heart, What’s Wrong With Secretary Kim?), ce drama de 2017 retrace l’histoire de Ji Ho (Jung So Min), une jeune scénariste dans la trentaine qui gagne juste assez d’argent pour vivre et qui a totalement abandonné l’idée de faire des rencontres amoureuses. Nam Se Hee (Lee Min Ki) est lui aussi un trentenaire qui a choisi d’être célibataire et qui possède une maison. Suite à un concours de circonstance, les deux héros vont devoir vivre sous le même toit.

Attention, cet avis peut contenir des spoilers.

Mariage, harcèlement sexuel, place de la femme dans la société

C’est d’abord l’orientation du drama vers des sujets sociétaux et matures qui fait sa qualité ainsi que son originalité. En effet, Because This is My First Life nous raconte trois romances qui permettent d’aborder de nombreux sujets encore peu visibles dans les séries coréennes.

Sans être non plus féministe, l’histoire nous parle de la place des femmes dans la société coréenne. Le harcèlement sexuel/sexisme au travail qu’elles peuvent subir est par exemple présenté à travers le personnage de Soo Ji mais notre héroïne en paye également les frais. Les femmes sont encore trop vues comme inférieures aux hommes (fabrication de kimchi ou vaisselle, ce n’est pas pour les hommes voyons !) elles peuvent être critiquées dès qu’elles décident de sortir des sentiers battus (ne pas porter de soutien-gorge est un droit !). Au sein du couple et de la famille elles peuvent être encore régulièrement réduite au rôle de ménagère. On le voit lors d’une fête de famille où Ji Ho est utilisée par les hommes de sa belle-famille, chose qui ne sera pas cautionné par Nam Se Hee (ni par moi d’ailleurs). Il est à noter que lors de fêtes traditionnelles les pics de divorces augmentent souvent en Corée.

C’est une maladie sociale créée par les parents coréens. Ils exploitent la partenaire de leurs enfants en l’appelant « famille ».

Mais le thème principal du drama c’est bien sûr le mariage. Si le résumé pourrait nous faire penser que nous avons droit à une énième histoire de contrat de mariage ce n’est pas tout à fait exact. Oui il y a effectivement un mariage arrangé mais au lieu de nous montrer cela uniquement comme un outil de rapprochement des deux protagonistes, c’est surtout un moyen d’offrir sujet à discussion. L’histoire témoigne de la place importante du mariage dans la société coréenne actuelle. Femmes ou hommes subissent une forte pression sociale et c’est justement celle-ci qui va pousser notre héros à décider à se marier, tout simplement pour arrêter d’être dérangé par son entourage. Un homme et une femme ne peuvent donc pas vivre ensemble sans se marier ? Rien que de par la manière dont Se Hee demande Ji Ho en mariage, on voit que l’histoire est originale.

Si vous avez un peu de temps, voulez-vous m’épouser ?

Nam Se Hee

Le drama s’interroge sur les valeurs du mariage comme l’amour ou le respect mutuel (malgré l’absence de sentiment amoureux au début, nos héros vivent en harmonie car ils se respectent) et nous montre plusieurs visions de cette institution. Car si notre héroïne Ji Ho se marie par nécessité, pour son amie Yang Ho Rang le mariage est avant tout un objectif de vie. Pour Woo Soo Ji au contraire, le mariage n’est jamais envisagé comme une option. Elle le voit comme une contrainte, une soumission de la femme.

Mariage contractuel et cordial entre Se Hee (gauche) et Ji Ho (droite)

Le spectateur est amené à se demander si le mariage est un acte d’amour, un contrat, une cérémonie ou un passage nécessaire et obligatoire dans sa vie. Est-ce que se marier veut dire aimer ? Est-ce que si l’on s’aime on doit forcément passer par le mariage ? Et surtout, le mariage (et la demande) ce doit aussi être quelque chose de discuté avec son ou sa partenaire. Si le mariage constitue souvent l’happy end de nombreuses histoires, Because This is My First Life nous montre que la question est plus complexe qu’il n’y paraît.

Le mariage limite votre liberté. Dans nos sociétés modernes, le mariage n’est plus qu’un système destiné à préserver vos gènes. Ce n’est rien de plus que cela.

Nam Se Hee

(J’ai beaucoup aimé l’allusion, volontaire ou non, au film The Graduate lorsque Ji Ho et Se Hee se rendent à leur mariage et sont assis au fond du bus).

Retour sur le couple principal : Ji Ho et Se Hee

J’ai très clairement fondu pour ce couple !

L’alchimie est formidable alors que ce n’était pas forcément gagné avec des héros assez réservés. Je ne m’attendais pas à d’aussi belles scènes tant romantiques que matures. Ji Ho est une jeune femme très calme, un peu timide mais qui n’est pas vide intérieurement pour autant. J’ai trouvé que Jung So Min l’avait bien interprété mais parfois l’absence d’émotion (visible) du personnage m’a perturbé. J’aime la manière dont elle se transforme au fil de l’histoire et j’ai apprécié entendre toutes ses pensées et monologues intérieurs.

Amour et mariage sont deux choses différentes.

Ji Ho

Se Hee quant à lui n’est pas l’homme le plus bavard ni le plus expressif du monde. Il a un mode de vie très particulier, des idées très claires dans sa tête et il semble difficile à vivre. Mais nos deux héros, au contact de l’autre, vont apprendre à se connaître, à se respecter et à se retrouver. J’ai énormément aimé la manière dont les deux héros tombent amoureux et surtout le fait que le respect est au cœur de leur relation (et ce n’est pas souvent le cas !). Je pense à Se Hee qui ne force jamais Ji Ho a faire quoi que ce soit, il lui demande même s’il peut embrasser ou la tenir dans ses bras. Le discours qu’il tient le jour du mariage est très beau, d’autant plus qu’à ce moment là ils ne sont pas amoureux. Il laisse Ji Ho être libre de son destin, ne l’enferme jamais dans un carcan. Pas une fois les deux héros ne se traitent mal, ils communiquent beaucoup et c’est un couple très sain (partage des tâches, etc).

Ici, pas de triangle amoureux. Des anciens amours du passé ou des nouveaux personnages peuvent venir bouleverser la relation mais j’ai trouvé que cela apportait au drama car les héros s’interrogent et peuvent tourner la page, surtout Se Hee. L’ancien amour de ce dernier n’arrive pas pour mettre des bâtons dans les roues, ce sont des retrouvailles matures et adultes qui ont lieu (et l’ex de Se Hee aide même Ji Ho par ailleurs).

Mon seul reproche se porte sur la fin du drama (je parle des derniers épisodes). J’ai trouvé le personnage de Ji Ho très cruel avec Se Hee, notamment quand elle le quitte avant de revenir, un peu la bouche en cœur. Ses raisons sont tout à fait compréhensibles mais j’aurais préféré de la communication. Et également, un petit épisode en plus pour les voir ensemble ne m’aurait pas dérangé.

Alors, même si l’histoire n’échappe pas à de petites longueurs, elle évite les clichés du genre et pour cela, on ne peut que dire que le drama est à voir !

Les couples secondaires : d’autres visions du couple et du mariage

Les deux couples secondaires sont autant différents qu’intéressant !

D’un côté nous avons ce joli couple déjà formé mais qui n’a rien d’officiel : Yang Ho Rang et Woon Seok. Ho Rang est une jeune femme qui sait ce qu’elle veut dans la vie : se marier. Si cela peut paraître cliché, c’est aussi une illustration de ce que la société nous fait devenir. La sensation que si on est pas marié on a pas réussi sa vie, le sentiment d’être différente des autres, la volonté de se fondre dans la masse, d’être comme tout le monde. Ajouté à cela, Ho Rang voit le mariage comme une preuve d’amour ultime et si son petit ami ne prend pas les devant elle a la sensation qu’il ne l’aime pas. Or, cela ne fonctionne pas ainsi.

Je veux juste vivre une vie ordinaire comme tout le monde, une vie de femme mariée avec un mari et des enfants. Je veux parler de ma belle-famille et de l’éducation des enfants avec mes amies. […] Je veux être comme tous les autres qui ne se distinguent pas. […] C’est mon rêve.

Pour moi, le mariage est une chose qui prouve que je vais bien et que j’ai une valeur en tant que femme.

Ho Rang

Cette question du mariage mène le couple à la crise alors qu’on y est très attaché. J’ai aimé Won Seok qui tient vraiment à Ho Rang mais qui réfléchit plus sur le long terme. Il y a un sérieux manque de communication dans ce couple mais c’est petit à petit qu’ils vont finir par réaliser le problème. J’aurais aimé en savoir plus sur leur futur à la fin.

Quelque chose ne va plus pour notre couple

Nous avons ensuite le couple formé par Woo Soo Ji et Ma Sang Go. Ce couple était excellent. D’abord j’ai adoré le personnage de Soo Ji. Cette femme est forte, on voudrait plus de femmes comme elles qui s’affirment, qui affrontent les problèmes auxquelles elles font face. Soo Ji souffre de remarques sexistes voir de harcèlement sexuel au travail et ce de manière répété. Elle ne se laisse pas pour autant marcher sur les pieds (on se souvient du coup qu’elle donne dans un épisode). Sa vision du mariage, très négative, va peu à peu évoluer.

Vos trompes de Fallope représentent-elle tout pour vous ? Votre utérus est-il votre identité ?

Woo Soo Ji

Ma Sang Go va l’accepter telle qu’elle et va également accepter sa famille sans hésiter. Il comprend Soo Ji, cherche à lui montrer qu’il n’est pas comme les autres hommes. Elle va s’adoucir avec lui et commencer à réfléchir à son avenir, chose qu’elle n’avait alors jamais fait. Ma Sang Go peut paraître enfantin et peu mature mais c’est faux. Je les ai adoré tout les deux, c’est mon couple favoris après le principal car ils se complètent bien.

De jolies amitiés

En plus des très belles romances, je voulais revenir sur les relations amicales qui m’ont beaucoup plu et qui nous offrent de jolis moments de bonne humeur et d’humour.

On a d’abord notre trio féminin un peu déjanté. J’ai aimé que nos amies soient elles-mêmes quant elles sont ensemble. Par là, je veux dire qu’elles se comprennent et se respectent. Par exemple si Ji Ho peut faire très timide et introvertie, avec ces amies elle n’hésite pas à faire un peu l’idiote et à se laisser aller, preuve de la beauté de leur relation. Malgré des points de vu différents sur certains sujets dont le mariage, elle s’écoutent, se soutiennent et se respectent. On s’identifie à nos héroïnes ce qui est assez confortable en tant que spectateur.

Notre petit trio : Soo Ji, Ji Ho et Ho Rang

L’amitié entre nos trois héros masculins était assez drôle et sympathique aussi, ils se donnent également des conseils aussi intéressants que différents de ceux donnés par les femmes. On nous montre véritablement les deux côtés des choses.

Enfin, j’ai apprécié que l’on développe les relations entre les petits amis de chacune et les amies. Par exemple Soo Ji a des scènes avec le petit ami de So Rang et j’ai bien aimé cela, car on omet ce type de relation.

Fin, musique et réalisation

La fin est parfaite ! Je n’ai rien à redire dessus, on voit ce que deviennent les différents personnages. Peut être qu’un épisode de plus aurait été sympathique mais c’est sûrement à cause de mon attachement aux personnages que je dis cela.

Je me souviens qu’il y avait de très jolis plans mais surtout, j’avais été marqué par les tons pastels et l’atmosphère douce, poétique et presque mélancolique du drama. Je tiens à ajouter ici qu’il y avait également, en plus de la belle réalisation, une écriture soignée et je retiens de nombreuses citations marquantes ou simplement poétiques. Le choix de nous faire part des pensées de Ji Ho était vraiment très agréable pour le spectateur.

Je n’ai pas eu de coup de cœur pour les OST mais ils restent assez agréables et cela n’entache pas le drama le moins du monde.

Enfin je voudrais revenir sur le titre du drama que j’aime beaucoup. L’idée que nous n’avons tous qu’une vie et que nous devons en profiter est une chose bien connue. Mais ce drama nous le montre vraiment par plein de petites choses. C’est en ne soumettant pas aux pressions de nos pairs ou de la société, c’est en faisant ce qu’on aime simplement qu’on peut savourez la vie qui ne s’arrête pas à trente ans. Et l’amour non plus !

Going through this life is the first time for all of us anyway

Ji Ho

En écrivant cet avis j’ai réalisé que ce drama vaut vraiment le détour (casting, scénarios personnages, romance) et j’ai maintenant bien envie de le visionner à nouveau !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s