Avis dramas, Dramas, Japon

[J-drama] — Suki na Hito ga Iru Koto, comédie romantique rafraîchissante avec Yamazaki Kento

Ma note : 15/20

Suki na Hito ga Iru Koto me fut si vivement conseillé par Fuyu-san que je me décidai finalement à le regarder en 2018. Sans sortir des sentiers battus, cette comédie romantique reste pleine de fraîcheur et de bonne humeur. Et la présence de Yamazaki Kento ne gâche en rien le drama 😉

Aussi intitulé A Girl & Three Sweethearts, ce drama de 10 épisodes a été diffusé en 2016 sur Fuji TV tous les lundi à 21 heures (on parle alors de getsuku).

Suki Na Hito ga Iru Koto nous raconte les aventures de Sakurai Misaki (Kiritani Mirei), une jeune femme qui souhaite devenir pâtissière et travailler à l’étranger. Elle va en plus malheureusement perdre son emploi. Elle va pourtant tomber sur Chiaki Shibasaki (Miura Shohei), son amour d’enfance, qui va lui proposer de travailler dans son restaurant à Shonan, une ville en balnéaire. Misaki accepte et va rencontrer les deux autres frères de Chiaki, Katana (Yamazaki Kento) et Touma (Nomura Shuhei). Tout en comptant sur cette opportunité pour réaliser son rêve, Misaki va également tenter de trouver l’amour durant cet été.

Je précise que mon visionnage remontant à deux ans, mes souvenirs sont un peu flous.

Qu’est-ce qui m’a plu ?

La fraîcheur du drama

Je ne sais pas exactement comment l’expliquer mais il se dégage de cette série une vraie atmosphère de fraîcheur et de bonne humeur. Les couleurs pastels, le décors typique d’un été à la mer, le fait que les personnages travaillent dans un joli restaurant : tout cela ne peut que nous transmettre des ondes positives. J’ai beaucoup aimé toutes les scènes de cuisine, les jolis gâteaux et autres plats.

Le scénario est lui aussi sans prise de tête et nous offre exactement ce que l’on recherche dans une comédie romantique. Adieu problèmes de couple majeurs, larmes à gogo ou passé dramatique du héros. Sans bannir des scènes plus tristes, ce drama vous redonnera assurément le sourire.

Le couple principal

Suki na Hito ga Iru Koto est une comédie romantique assumée. Les clichés sont donc là mais on ne peut s’empêcher d’apprécier la dynamique du couple principal, formé par Misaki et Kanata. Les deux acteurs avaient une vrai alchimie à l’écran ! Misaki et Kanata tombent doucement amoureux l’un de l’autre. Kanata est l’archétype du garçon froid qui embête l’héroïne mais qui a en vérité un grand coeur et s’avère être des plus adorables (sinon, pourquoi Misaki le choisirait-il ?). Nos deux amoureux vont apprendre l’un de l’autre, tant sentimentalement que professionnellement. Parce que oui, outre leur amour, ils discutent aussi de leur avenir professionnel et doivent prendre des décisions à ce propos.

Ce qui rend le drama très agréable c’est qu’il n’est pas fleur bleu ni ridiculement niais. Certes l’héroïne est toute retournée pour un simple baiser, elle qui n’a jamais eu d’hommes dans sa vie mais elle reste assez mature. Les personnages font leur âge et n’ont pas des comportements de collégiens, ce qui m’a plu.

Yamazaki Kento

Est-ce que ça compte ? Pour moi oui. Yamazaki Kento est un habitué des comédies romantiques, il a joué dans de nombreuses adaptation de shôjo en film (Orange, L-DK, etc). J’aime beaucoup cet acteur qui, en plus d’être particulièrement beau, nous offre un jeu très sympathique. Ce rôle de tsundere lui allait comme un gant. Il a du potentiel et j’espère le voir dans des rôles plus différents par la suite !

Amitié et famille

En plus de la romance, le drama nous offre d’abord de belles amitiés. Misaki va vivre sous le toit de la famille Shibasaki et va côtoyer chacun des frères : une vraie amitié va naître entre eux. Outre son amour qui va finalement se transformer en amitié pour l’aîné de la famille et sa romance avec Kanata, Misaki est très proche de Touma, le plus jeune frère. C’était très sympa de voir les autres personnages ne pas être laissé de côté et créer une vraie relation avec notre héroïne.

L’importance de la famille est là également à travers les trois frères qui ont des liens très forts malgré leur caractères différents. Heureusement, on leur laisse une place raisonnable dans le drama et le dernier frère, Touma, qui n’a aucune aventure amoureuse avec Misaki n’est pas en reste. On lui offre un vrai développement et j’ai beaucoup apprécié sa relation avec ses frères. Dans mes souvenirs, il y avait également un mystère familial qui permettait de ne pas limiter l’histoire qu’à de la romance.

Ce que j’ai moins aimé

J’aurais du mal à mettre le doigt sur un vrai gros problème qui gâcherait tout. En vérité Suki Na Hito ga Iru Koto est une comédie romantique qui respecte la recette parfaite. Le drama ne sort donc pas vraiment du lot, bien qu’étant moins niais et fleur bleu que d’autres (Minami-kun No Koibito : My Little Lover par exemple). Les retournements de situation sont prévisibles, le héros et l’héroïne sont des personnages assez peu innovants et on n’échappe pas à l’éternel triangle amoureux avec Chiaki. Mais ça fonctionne.

On aurait également pu espérer plus de scènes romantiques (mais c’est un drama japonais donc bon) entre nos deux protagonistes. Je me souviens aussi de quelques lenteurs par-ci par-là mais rien de terrible non plus.


En bref, je conseille ce drama pour les personnes en manque de romance et qui veulent faire le plein de bonnes ondes.

1 réflexion au sujet de “[J-drama] — Suki na Hito ga Iru Koto, comédie romantique rafraîchissante avec Yamazaki Kento”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s